Quantcast
FLASH
[24/05/2019] Attentat Lyon : au moins treize personnes ont été blessées  |  Explosion à Lyon après un colis piégé, le parquet anti-terroriste saisi  |  [23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2018

Quand Jean-Marie Le Pen dit que le ciel est bleu, cela ne fait pas de moi un facho de dire qu’il a raison.

Lorsque le vernis de l’insoumission craque, et que Jean-Luc Mélenchon dit que les journalistes de franceinfo sont des « abrutis », cela ne fait pas de moi un coco de dire qu’il a raison. Et il a raison.

Lorsque Jean-Luc Mélenchon traite les journalistes de tricheurs, de menteurs, il a mon soutien total, car les journalistes falsifient l’info, trichent sur ce qu’ils rapportent, mentent sur les faits, et fabriquent des Fake news à la chaîne.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Lorsque Mélenchon dit que les radios de Radio France ne sont pas des chaînes de service public, je cautionne sans réserve, car le service public impose de représenter toute la France et non sa frange la plus à gauche.

Lorsqu’il invite ses soutiens à « discréditer » les journalistes, « parce qu’il ont l’air de ce qu’ils sont, c’est-à-dire des abrutis », j’approuve Mélenchon, car les journalistes doivent être discrédités au nom de la défense de la vérité et pour la défense du bien commun.

Mélenchon disait en mars dernier que « la haine des médias était juste et saine ». J’applaudis encore, car les médias ont abandonné le chemin de l’honneur du journalisme, et leur engagement à défendre des causes au lieu de rapporter des faits ne peut que déclencher ressentiment et hostilité.

Après tout, « La liberté d’opinion est une farce si l’information sur les faits n’est pas garantie et si ce ne sont pas les faits eux-mêmes qui font l’objet du débat » écrit Hannah Arendt. L’information sur les faits est devenue une farce. Les faits ne font plus l’objet que de débats entre partisans et sympathisants. La liberté d’opinion est diabolisée (xénophobe, islamophobe, identitaire, extrême-droite, fachosphère, conspiration, Fake News) si elle ne cadre pas avec l’opinion du syndicat des journalistes.

Continuez, Mélenchon, à insulter les journalistes. Continuez, Mélenchon, à dénoncer ces menteurs et ces tricheurs.

Quand le journalisme existait encore, un bon journaliste prenait un soin infini à ce que ses opinions personnelles ne puissent pas se deviner dans ses reportages et ses papiers.

Aujourd’hui, le journaliste croit, comme un zombie obéissant aux mots d’ordre, être habité de la mission de protéger le monde des conservateurs, de la droite, des gens hostiles à l’islam et à l’immigration, de ceux qui doutent des théories du genre et du réchauffement climatique, qui résistent à l’idée d’un monde multiculturel et sans frontières, et la presse milite pour que les socialistes reprennent le pouvoir et le gardent – pour le bien de l’humanité contre son gré.

Mélenchon, vous faites erreur sur tout avec vos idées collectivistes liberticides, mais sur la profession de journaliste, c’est un sans-faute.

Dites plus fort et plus souvent que les journalistes sont des menteurs, des tricheurs et des abrutis.

Car nous sommes entrés dans une guerre de l’information, dont la vérité et la liberté sortiront forcément vainqueurs car ils incarnent au plus profond le désir et la pensée de l’homme.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz