FLASH
[19/11/2018] Avec 53 sièges au sénat, Trump remporte une victoire éclatante aux élections de mi-mandat  |  Tsahal a arrêté hier soir dans la ville juive illégalement occupée par des colons arabes d’Hébron 22 musulmans palestiniens soupçonnés d’avoir participé à des activités terroristes  |  [18/11/2018] Pour 62% des Français, le pouvoir d’achat est plus important que la transition énergétique  |  Arles (13) : 3 infirmiers insultés, agressés et menacés de mort, une urgentiste traitée de « sale pute française »  |  Gilet jaune, la goutte d’essence qui a fait déborder le vase pour rien : 1 mort, 409 blessés, 282 interpellations et 157 gardes à vue  |  « Si vous ne votez pas Macron au 2e tour, vous êtes un facho ». Macron chute de popularité à 25%, vous avez voté Macron, donc vous êtes un nigaud  |  [17/11/2018] Arnaud Chavez, meneur des gilets jaunes pour Mézières, a été photographié faisant une quenelle nazie devant une stèle en hommage des victimes juives du nazisme  |  Les deux individus incarcérés suite à la violente agression du policier de la Bac Toulon, le 2 novembre dernier à Hyères, ont été remis en liberté en toute discrétion par la justice  |  [16/11/2018] Nikki Haley : Les Etats-Unis s’opposent à l’appel de l’Assemblée générale des Nations unies pour qu’Israël rende le plateau du Golan à la Syrie  |  [15/11/2018] Voici un aperçu de la prudence avec laquelle #Israël évite les pertes civiles à #Gaza: L’armée israélienne a appelé un type et a passé 45 minutes au téléphone avec lui pour qu’il évacue sa maison, avant de bombarder le bâtiment des médias du #Hamas situé à côté  |  Le sebateur Lindsey Graham a déclaré qu’il enquêterait davantage sur la controverse entourant les e-mails d’Hillary Clinton s’il devenait président du Comité judiciaire l’an prochain  |  Un « militaire » se filme et déclare qu’il est « obligé de travailler avec les porcs » en désignant les gendarmes  |  [14/11/2018] Effet trump : L’optimisme économique des petites entreprises se maintient au niveau le plus élevé depuis 45 ans  |  Floride, corruption Démocrate exposée : Les procureurs fédéraux découvrent des documents électoraux modifiés dans le comté de Broward liés aux Démocrates  |  Les Etats-Unis offrent une récompense de 5 millions de dollars pour la capture du dirigeant du Hamas Saleh Al-Arouri  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 octobre 2018

Le monde médiatique pleure la mort de Jamel Khashoggi, un activiste islamiste turco-saoudien qui avait la haine des juifs et soutenait le Hamas, et aucun ne parle de Jerry Wolkowitz, un journaliste juif américain assassiné par un noir raciste anti-blanc – justement parce que le criminel est un noir raciste.

Vous ne me croyez pas ?

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Tapez Jamal Khashoggi dans Google : la recherche remonte 58 400 000 résultats.

Maintenant, tapez Jerry Wolkowitz : vous trouverez un article dans Newsweek, un sur ABC News, sur le DailyCaller.com, et un dans …. Asbury Park Press, où travaillait Jerry.

Le Washington Post pleurniche et gémit sur Khashoggi, un islamiste étranger antisémite, il ne s’intéresse même pas au meurtre d’un journaliste juif américain. Et ça ose dire qu’ils sont journalistes : non, ils sont militants.

Jerry Wolkowitz, un photojournaliste et fils de survivants juifs de la Shoah, a été victime d’une violente attaque raciale il y a 6 mois. Il est décédé il y a trois jours à l’âge de 56 ans après presque six mois sous assistance respiratoire.

Voici la description des faits telle qu’elle fut publiée le 31 mai dernier dans USA Today (1) :

« Les autorités ont déclaré que Wolkowitz a été attaqué par-derrière dans le parking du complexe d’appartements Harding Road où vit Wolkowitz. Il a reçu un coup de poing dans la tête et a été traîné dans le parking avant d’être écrasé par une Chevrolet Malibu. Sa Kia bleue a ensuite été volée.

La police a trouvé Wolkowitz gisant au sol du parking vers 7 h 15 avec des blessures à la tête et au corps. Les médecins l’ont emmené d’urgence dans un hôpital dont le nom n’a pas été révélé, où il est toujours dans un état critique.

La police a accusé Jamil S. Hubbard, 25 ans, de Sayreville, de tentative de meurtre, de possession d’une arme à feu à des fins illégales.

Les autorités ont dit que Hubbard ne connaissait pas Wolkowitz, mais que Hubbard a ciblé Wolkowitz à cause de sa race. Hubbard est noir et Wolkowitz est blanc.« 

Hubbard « a avoué qu’il avait choisi [Wolkowitz] parce que c’était un homme blanc », a déclaré Keri-Leigh Schaefer, procureur adjoint du comté de Monmouth, lors d’une audience en septembre 2018. Bien que Hubbard n’ait jamais rencontré Wolkowitz, il voulait le tuer à cause de sa race, a-t-elle expliqué.

Et voyez-vous, cela ne cadre pas avec la propagande antiraciste de la gauche, qui accuse les blancs de dominer et d’opprimer les noirs. Alors ils ont décidé de cacher au public ce drame pour ne pas « faire le jeu de l’extrême droite ».

Wolkowitz a été journaliste et photographe indépendant pour de nombreuses publications, dont Asbury Park Press. Il était également ambulancier bénévole au sein d’une équipe de premiers soins et de sauvetage.

Wolkowitz était décrit comme une « âme innocente » par les jeunes médecins qu’il avait pris sous son aile, dans son équipe d’ambulanciers bénévoles.

« Quand je suis entré dans sa chambre, la première fois que je l’ai vu, j’étais à mi-chemin entre pleurer et crier de colère », a déclaré Olivarius, l’aumônier de l’équipe d’ambulanciers, qui a visité Wolkowitz deux fois à l’hôpital. « Ses blessures sont indescriptibles. »

Il a été hospitalisé pendant des semaines avant d’être transféré dans un établissement de soins de longue durée, où il est resté jusqu’à ce que ses reins lâchent. Les membres de sa famille lui ont rendu visite à tour de rôle chaque semaine jusqu’à sa mort.

Dans les mois qui ont suivi l’agression, les proches de Wolkowitz sont restés à ses côtés à cause d’infections et de défaillances d’organes.

« Jeudi, le Asbury Park Press a rapporté que Wolkowitz, qui a fait de la photographie en freelance pour le journal pendant des années, est décédé à l’âge de 56 ans après avoir passé des mois dans un état végétatif« , a écrit Jenni Fink pour Newsweek il y a trois jours (2)

Mais le Washington Post n’a rien publié. Il ne se soucie pas d’un journaliste juif américain assassiné. Juste des journalistes islamistes antisémites.

Vous entendez partout, constamment, dans tous les médias, comment le discours de la droite conduit au racisme, à la violence, aux divisions, et comment l’extrême-droite incite à la haine.

Il n’y a aucune discussion, aucun débat, sur la question de savoir si des Démocrates comme Obama ou Eric Holder, que l’on voit en photo avec l’antisémite Louis Farrakhan, contribuent à encourager ce type de violence raciste et antisémite.

Aucune.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) https://www.usatoday.com/story/news/nation-now/2018/05/31/photographer-unresponsive-racial-attack/660890002/
(2) https://www.newsweek.com/son-holocaust-survivors-dies-months-after-alleged-racially-charged-assault-1177159

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz