Quantcast
FLASH
[27/05/2019] Attentat terroriste de Lyon: Un deuxième suspect a été interpellé  |  #Européennes : en Autriche, le parti conservateur du chancelier Kurz, le ÖVP, enregistre 34,5 % des voix (soit 7,5 points de plus qu’en 2014)  |  #Européennes : taux de participation record à + de 50%  |  #Européennes : Italie, Salvini fait un excellent score  |  #Européennes : en Suède, les sociaux-démocrates en tête  |  Fiat Chrysler propose de fusionner avec Renault pour maintenir leur compétitivité  |  #Européennes: pour la première fois, les Outre-mer placent majoritairement le RN en tête  |  [26/05/2019] L’Allemagne annonce que la hausse de 20% de l’antisémitisme est due à l’extrême droite. Ce qu’ils ne vous disent pas, c’est qu’ils classent l’antisémitisme du Hezbollah comme d’extrême droite  |  [25/05/2019] Arizona : Un immigrant illégal a été arrêté après avoir mis enceinte une fillette de 11 ans  |  Un hélicoptère militaire égyptien aide #Israël à éteindre un feu au sud d’Israël près d’Ashdod  |  #Européennes : une vague Verte en Irlande d’après les sondages en sortie des urnes  |  [24/05/2019] Attentat Lyon : au moins treize personnes ont été blessées  |  Explosion à Lyon après un colis piégé, le parquet anti-terroriste saisi  |  [23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 23 octobre 2018

Installer une crèche dans une mairie ne peut être autorisé qu’à trois conditions, que cette exposition soit « temporaire », qu’elle ne s’accompagne d’aucune manifestation de « prosélytisme religieux » et enfin qu’elle revête le « caractère d’une manifestation culturelle ou au moins festive », a précisé le rapporteur public du Conseil d’Etat.

Le rapporteur public du Conseil d’Etat a recommandé vendredi d’autoriser, sous conditions, l’installation de crèches de Noël dans les bâtiments administratifs, au nom du principe de laïcité.

Selon le rapporteur public Aurélie Bretonneau, l’article 28 de la loi du 9 décembre 1905 et plus généralement le principe de neutralité « n’interdit pas d’installer des crèches sur le domaine public », sauf quand une « intention religieuse » préside à une telle manifestation.

L' »assemblée du contentieux » de la plus haute juridiction administrative française, formation de 17 juges présidée par le vice-président du Conseil d’État, examinait deux affaires liées à l’installation de représentations de la scène de la Nativité dans des lieux publics, qui avaient donné lieu à deux décisions contradictoires de la justice.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Trois conditions

En octobre 2015, la cour d’appel de Nantes avait validé l’installation d’une crèche au conseil général de Vendée, alors que celle de Paris avait au contraire donné raison à l’association qui refusait l’installation d’une crèche à la mairie de Melun.

Installer une crèche dans une mairie ne peut être autorisé qu’à trois conditions, que cette exposition soit « temporaire », qu’elle ne s’accompagne d’aucune manifestation de « prosélytisme religieux » et enfin qu’elle revête le « caractère d’une manifestation culturelle ou au moins festive », a nuancé le rapporteur.

« Nous ne croyons pas que le contexte de crispations sur la laïcité vous impose d’instruire par principe le procès de la crèche », a conclu Aurélie Bretonneau, insistant sur la « dimension pacificatrice de la laïcité ». Les avis de ce magistrat, qui dit le droit, sont généralement suivis.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Bfmtv

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz