Publié par Dreuz Info le 27 octobre 2018

Un livre à la mémoire de Mireille Knoll, octogénaire de confession juive assassinée à son domicile parisien le 23 mars 2018 par un musulman antisémite, est paru le 3 octobre.

« C’était maman« *, a été écrit par les fils de la défunte Daniel et Allan Knoll.

Le vendredi 23 mars 2018, maman, 85 ans, a été tuée de onze coups de couteau dont l’un en pleine gorge, avant que le feu ne soit mis à son appartement pour qu’elle y brûle. Comme dans les camps de concentration auxquels elle avait échappé de justesse soixante-seize ans plus tôt.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Mireille Knoll, c’est toute une existence, et un symbole de liberté universel. C’était une petite fille, une adolescente, une femme, une épouse, une mère, une grand-mère, et une arrière-grand-mère, une amie et une amoureuse avant tout.

La « vieille dame juive assassinée », c’était maman.

Nous avons voulu ce livre pour que sa mémoire demeure, pour que les idioties que nous avons pu lire ici et là cessent et, tout simplement, pour que le temps n’efface pas l‘horreur du 23 mars 2018. Que l’on ne puisse jamais dire « je ne savais pas ». Écrire, c’est aussi combattre, alors ce livre est un livre de combat, pour la vie, contre la barbarie.

Allan et Daniel Knoll sont les fils de Mireille Knoll, tuée le 23 mars 2018 dans le 11e arrondissement de Paris à son domicile de l’avenue Philippe-Auguste. Les deux meurtriers présumés ont été mis en examen pour homicide à caractère antisémite dans les jours qui suivirent.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

* En achetant le livre avec ce lien, vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%. Cette information est fournie pour assurer une parfaite transparence des conséquences de votre action, conformément à la recommandation 16 CFR § 255.5 de la Federal Trade Commission.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz