Quantcast
FLASH
[06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Guy Millière le 28 octobre 2018

Je m’apprêtais à écrire un article pour dire que le fabricant et l’expéditeur de fausses bombes à destination de Démocrates incitant à la violence semblait être un soutien de Trump au passé de criminel multirécidiviste et au cerveau très dérangé lorsqu’est survenue l’horrible tuerie antisémite de Pittsburgh, et je dois donc faire un article plus global.

Quand bien même le fabricant et l’expéditeur de fausses bombes semble être un soutien de Trump (nul ne choisit les membres de son fan club), il n’en reste pas moins que

  1. c’est un criminel multirécidiviste, et son passé aurait dû impliquer qu’il passe davantage de temps en prison (dans certains Etats, au troisième crime commis, on est envoyé en prison à vie, ce n’est, hélas, pas le cas partout),
  2. c’est un homme au cerveau très dérangé qui se prend pour un indien Séminole sans en être un (entre autres détails étranges), et il aurait dû place sous surveillance plus étroite. Il semble avéré en outre que toutes les personnes qu’il suivait sur Twitter étaient démocrates et gauchistes.

Il n’en reste pas moins aussi que les seuls dirigeants politiques qui ont appelé à la violence depuis deux ans (oui, les seuls !) sont des dirigeants politiques Démocrates, que les seules personnalités ayant elles-mêmes incité à la violence sont très à gauche sur l’échiquier politique et que les seuls journalistes qui ont pratiqué l’incitation à la haine en accusant Trump d’être “raciste”, “fasciste”. “criminel”, “responsable de milliers de morts” (et j’en passe) sont eux-mêmes très à gauche sur l’échiquier politique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Aucun Républicain, aucun Conservateur, qu’il soit homme politique, personnalité ou journaliste, ne s’est conduit de manière haineuse et irresponsable et n’a incité à la violence. Et surtout pas Donald Trump : il peut ironiser sur ses adversaires et être cinglant, mais l’humour et les réparties cinglantes ne relèvent pas de la haine et de l’incitation à la violence. Les chants “lock her up” concernant Hillary Clinton qu’on entend dans les meetings de Trump ne sont ni de la haine ni de l’incitation à la violence : Hillary Clinton a commis des actes criminels et devrait être en prison. C’est un fait. Le dire est constater un fait. C’est tout.

Aucun Démocrate, aucune personne de gauche ne s’est fait tirer dessus en raison d’incitations à la violence (et pour cause puisque les incitations à la violence sont toutes venues de la gauche, et ont toutes été dirigées contre des Républicains et des Conservateurs). Les agressions contre des Républicains et des Conservateurs qui ont découlé depuis deux ans sont si nombreuses que les décrire toutes impliqueraient un article entier. L’une d’elles a failli couter la vie à Steve Scalise, représentant Républicain de Louisiane, qui marche toujours avec des béquilles. Des enveloppes contenant un poison mortel (ricine) ont été envoyées à des membres de l’administration Trump et à la sénatrice Républicaine Susan Collins. La famille de Brett Kavanaugh est toujours sous protection policière constante.

Un criminel multirécidiviste et au cerveau très dérangé a, semble-il, répondu à la haine, aux incitations à la violence et à la violence concrète de la gauche en envoyant des fausses bombes qui ne pouvaient pas exploser et qui relevaient du simulacre. Il a commis un acte criminel et imbécile qui va servir la gauche. C’est condamnable. C’est consternant.

Le vieux proverbe “qui sème le vent récolte la tempête” s’applique : la gauche américaine a semé un vent mauvais. Elle a suscité la tempête qui s’est abattue sur Républicains et Conservateurs. Elle a aussi suscité le geste du fabricant et expéditeur de fausses bombes.

Je ne suis pas loin de penser qu’elle espérait qu’un homme au cerveau très dérangé réponde à la haine et à la violence qu’elle a semé et lui permette ainsi d’incriminer Républicains et Conservateurs.

La voir aujourd’hui accuser Trump de ses propres crimes et de crimes qu’elle a provoqué suscite le dégout.

Seule la gauche a semé haine et violence. Seule la gauche a pratiqué la violence.

Les fausses bombes fabriquées et envoyées par Cesar Sayoc étaient des menaces et une provocation. Elles n’ont tué ou blessé personne et n’étaient pas faites pour cela.

***

Pour faire oublier ses propos haineux, ses incitations à la violence, la violence concrète qu’elle a délibérément provoquée, la gauche américaine s’en prend à la violence verbale de Trump, qui n’existe pas, et se décrit elle-même comme un ensemble de petits saints.

Accuser d’autres de crimes dont on est soi-même coupable fait partie de la panoplie propagandiste fasciste, et la gauche américaine utilise la panoplie.

Cesar Sayoc, d’origine philippine et se faisant passer pour Séminole, est maintenant présenté comme un “suprématiste blanc”. La propagande de gauche ne connait plus de limites.

***

Le vieux proverbe “qui sème le vent récolte la tempête” s’applique aussi à la tuerie antisémite horrible qui vient de se produire à Pittsburgh. La gauche américaine a semé haine et violence. Elle a suscité une tempête d’actes violents.

Des gens haineux peuvent plus largement s’en trouver excités et passer à l’acte.

Il en est ainsi à chaque fois que la violence se répand dans l’atmosphère. Cette fois, il y a eu des morts.

La gauche américaine aurait ces morts sur la conscience si elle avait une conscience, mais je pense qu’elle n’a aucune conscience, aucune éthique, aucun scrupule, sans quoi elle respecterait les règles du droit et de la démocratie, et se conduirait autrement.

Le tueur antisémite de Pittsburgh est décrit comme un suprématiste blanc, comme Cesar Sayoc. Il correspond un peu mieux à la définition, mais le décrire comme un suprématiste blanc passe à côté de la réalité : les Juifs qu’il a tués sont blancs. Dire que c’est un antisémite suffit.

Trump se trouve accusé une fois de plus par la gauche américaine qui n’en est pas à un comportement crapuleux près.

Nul ne dira que le tueur antisémite de Pittsburgh déteste Trump autant qu’il déteste les Juifs, comme le montrent ses messages diffusés sur les réseaux sociaux, et qu’il déteste Trump parce que Trump est philosémite, et a une famille juive.

Nul ne rappellera que, de fait, Trump est le président le plus philosémite à être entré à la Maison Blanche et le premier président à avoir une famille juive. Nul ne rappellera non plus que Trump est le plus grand ami d’Israël à être jamais entré à la Maison Blanche, ce qui contribue à ce qu’il soit détesté par les antisémites et par nombre de gens de gauche.

Et puisque la gauche américaine traite Trump de “raciste”, sans doute faudrait-il souligner ce que Trump fait et continue à faire concrètement pour la minorité noire aux Etats-Unis, ce qui lui vaut le soutien d’un nombre croissant de personnalités noires qui, sitôt elles affichent leur soutien à Trump, se font traiter de “nègres analphabètes” par des gens de gauche (pas du tout racistes, bien sûr).

Que la gauche américaine accuse Trump de la tuerie de Pittsburgh après l’avoir accusé d’avoir inspiré Cesar Sayoc est répugnant, et montre que non, elle n’a aucune conscience, aucune éthique, aucun scrupule.

Elle continuera dès lors sans doute à semer la haine et la violence. Et il pourra encore y avoir des morts. Chaque mort est un mort de trop.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

La gauche américaine a semé le vent mauvais. La tempête suit.

Si le vent mauvais ne se calme pas, la tempête pourra faire davantage de victimes encore.

Depuis plus de deux ans, la gauche américaine joue avec le feu. Il serait temps, puisqu’elle ne s’arrête pas, de l’arrêter et de dire que cela suffit. Vraiment.

Les élections qui ont lieu dans huit jours seraient une excellente opportunité de dire que cela suffit.

La gauche américaine espère gagner en se comportant comme elle se comporte. Salement. Espérons qu’elle aura tort.

Jusqu’à présent j’étais très en colère contre la gauche américaine, car elle nuit gravement à ce qui est désormais mon pays, mais ce qu’elle vient de provoquer à Pittsburgh est impardonnable. Et la façon dont elle ose en parler est plus impardonnable encore.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz