Publié par Gaia - Dreuz le 30 octobre 2018

La chancelière allemande, affaiblie après un nouveau revers électoral dimanche, annonce également qu’elle va quitter la direction de son parti, la CDU.

Après un nouveau revers politique, Angela Merkel tire les conséquences: elle reste chancelière mais annonce que son mandat sera le dernier. Elle ne briguera pas non plus de mandat européen, et ne se représentera pas à la tête de son parti la CDU, l’Union chrétienne démocrate, qu’elle dirige depuis 18 ans. Si la CDU a bien remporté une élection régionale dans la Hesse, le parti politique affiche un net recul par rapport à l’échéance précédente.

Angela Merkel veut rester chancelière

« Elle ne se représente plus à la présidence du parti », a indiqué un responsable du parti sous couvert d’anonymat, confirmant une information des éditions en ligne du magazine der Spiegel et du quotidien Handelsblatt. .

La chancelière allemande avait pris la tête du parti en avril 2000. Elle était devenue chancelière 5 ans plus tard. En 2021, elle mettra donc un terme à sa carrière politique de premier plan.

Place désormais à sa succession. La secrétaire générale de la CDU, Annegret Kramp-Karrenbauer, une proche de la chancelière, a d’ailleurs fait part de son intention de succéder à Angela Merkel à la tête du parti, selon des sources partisanes, strapontin pour une candidature à la chancellerie. D’autres sont sur les rangs: Friedrich Merz, ancien président du groupe CDU au Parlement, et l’actuel ministre de la Santé, Jens Spahn. Angela Merkel a fait savoir qu’elle ne choisirait pas de successeur.

Source  : Bfmtv

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz