Publié par Dreuz Info le 31 octobre 2018

 

 

 

Meyer Habib

Député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger

Chypre – Grèce – Israël – Italie – Malte – Saint-Marin – Turquie – Vatican

Vice-président de la Commission des Affaires étrangères

Paris, le 30 octobre 2018

                          Communiqué de presse

 

Meyer Habib (UDI, Agir et Indépendants) aux questions au gouvernement : « Les Français juifs concentrent près de 50% des violences racistes, alors qu’ils sont moins de 1% de la population. »

Après le terrible attentat antisémite de Pittsburgh, j’ai interpellé cet après-midi lors de la séance des questions d’actualité le Premier ministre Edouard Philippe sur la stratégie du gouvernement face à la recrudescence d’actes antisémites. Ci-après l’essentiel des verbatim.

« 75 ans après la Shoah, en 2018 on massacre encore des juifs. C’est vrai aux Etats-Unis, mais c’est aussi vrai en France. Oui, ce terrible attentat antisémite nous ramène à notre insupportable réalité. D’Ilan Halimi aux tueries de Toulouse et de l’Hyper Casher. De Sarah Halimi, torturée, défenestrée en plein Paris à Mireille Knoll, lacérée et brûlée chez elle.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ces crimes ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Au quotidien, insultes, intimidations, violences se sont banalisées. A l’université, graffitis et menaces antisémites se multiplient. Internet est submergé par un tsunami de haine. Moi-même je suis la cible quotidienne d’injures antisémites et souvent de menaces de mort.

Les chiffres sont édifiants En 2017, les actes antisémites ont bondi de 26% ! Les Français juifs concentrent près de 50% des violences racistes, alors qu’ils sont moins de 1% de la population. Dans certains quartiers, une véritable épuration ethnique est en cours.

Je ne suis pas seulement inquiet pour les juifs de France, je suis surtout inquiet pour la France.  L’Histoire l’a démontré : une société gangrénée par l’antisémitisme est une société malade. La haine du Juif n’est qu’une variante de la haine de la République.

Longtemps associé à l’extrême-droite sur fond de préjugés ancestraux et de négationnisme, s’ajoute aujourd’hui un antisémitisme nourri d’islamisme et de détestation d’Israël.

Oui, cet antisionisme, plus sournois, plus politiquement correct, n’épargne pas certains bancs de cette assemblée.

La réponse est venue du Ministre de l’Intérieur, qui a réaffirmé la détermination du gouvernement à combattre l’antisémitisme. Hélas, occultant sa source principale : la haine d’Israël.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour voir la vidéo : https://youtu.be/mkGwjtvKpP8

Contact : Myriam Lagarde Tél. : +33 6 03 13 17 97 E-mail : meyer.habib@assemblee-nationale.fr

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz