Publié par Dreuz Info le 16 octobre 2018

L’information a été publiée par notre ami Benjamin Weinthal dans le Jerusalem Post (1), et les médias européens sont restés d’une discrétion coupable : pendant la guerre aussi, les gens regardaient ailleurs pour ne pas voir les camps de concentration.

Une manifestation massive, avec une participation estimée à plus de 200 000 personnes, s’est tenue samedi dernier à Berlin pour protester contre « l’extrémisme de droite ».

L’un des objectifs était de contrer la montée de ce que les médias appellent « l’extrémisme de droite », la xénophobie et le néonazisme.

Et là, des orateurs ont appelé à l’effacement de l’Etat juif des cartes, et au soutien de la campagne antisémite Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre Israël.

[dreuz-paypal]

Le Jerusalem Post a passé en revue une vidéo montrant deux orateurs qui ont appelé à la « libération de toute la Palestine 48 » et ont dit « nous devons prendre position et boycotter Israël ». Le slogan « libérer toute la Palestine » est bien entendu un euphémisme pour purifier Israël des Juifs.

L’expert allemand du Moyen-Orient Thomas von der Osten-Sacken a écrit un article sur le site web du groupe de réflexion autrichien Mena-Watch, avec le titre « Le Président de la manifestation indivisible appelle à la destruction d’Israël » (la manifestation a été baptisée #unteilbar (indivisible) par ses organisateurs).

  • Selon des observateurs et des médias allemands, les manifestants ont hissé des symboles de l’organisation désignée terroriste par L’Union européenne et les États-Unis Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) lors de la marche. En 2014, des terroristes du FPLP ont assassiné quatre rabbins dans une synagogue de Jérusalem.
  • Les orateurs qui appelaient à un antisémitisme génocidaire contre Israël présentaient leurs propagande sous la bannière de l’organisation pro-BDS et pro-PFLP International Alliance.
  • Le Centre islamique de Hambourg, contrôlé par le régime iranien, était présent à la marche. Il joue un rôle clé dans le rassemblement annuel de la Journée al-Qods à Berlin, où est demandé l’élimination d’Israël.
  • Le Conseil central des musulmans, qui est regroupe des associations ayant des liens avec les fascistes turcs et des entités islamiques anti-occidentales, participait aussi à la marche. L’éminent avocat germano-turc et musulman libéral Seyran Ates a déclaré à BILD
    « C’est une idée très naïve des gens tolérants que de manifester dans la rue avec des gens qui ne veulent pas de tolérance. »
  • Le Jerusalem Post a également remarqué des photographies de partisans et de drapeaux du Parti marxiste-léniniste d’Allemagne.
  • BILD a rapporté qu’un manifestant tenait une pancarte indiquant que « les sionistes se cachent dans les services de renseignements et mènent la terreur dans le monde ».
  • BILD a également écrit avoir vu des pancartes avec « des slogans antisémites classiques qui n’ont rien à voir avec la réalité ».
  • Le réseau pro-BDS Samidoun Palestinian Prisoner Solidarity Network était également présent à la marche.

Réactions

Trois rapports des services de renseignements allemands et le Bundestag qualifient l’activité de BDS, boycott contre Israël, de forme nouvelle d’antisémitisme.

La participation d’antisémites de gauche et d’islamistes à la marche a amené le parti de la chancelière Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate à Berlin, à exprimer son opposition à cet événement.

Une porte-parole d’Indivisible, Theresa Hartmann, a déclaré au journal berlinois B.Z que les organisateurs de l’événement rejettent la haine d’Israël et que les agitateurs anti-israéliens « n’ont pas parlé sur la scène officielle mais l’organisation est responsable de ce qui s’est passé pendant notre manifestation ».

Elle a dit que Indivisible se distancie des discours anti-juifs parce qu’ils s’écartent du « consensus commun » de la manifestation.

[dreuz-newsletter]

Un article de Benjamin Weinthal, traduction et adaptation Dreuz.info.

(1) https://www.jpost.com//Diaspora/Anti-racism-rally-in-Berlin-calls-for-destruction-of-Israel-569497

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous