Quantcast
FLASH
[04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  |  13 militaires français morts au #Mali, dans un accident d’hélicoptère lors d’une opération antiterroriste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bernard Martoia le 2 novembre 2018

Il ne se passe pas une semaine sans que le GIEC, Météo France, le gouvernement ou les écologistes nous rabâchent que le réchauffement anthropique est réel et qu’il faut lutter en prenant des mesures coercitives pour modifier nos comportements. Les Français sont bien servis avec le matraquage fiscal qu’ils subissent sans broncher.

Une théorie n’est validée que par la répétition et la concordance des mesures dans le temps. C’est là où le bât blesse.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Je m’en tiens à mes observations personnelles sur le terrain et au site météo anglais WeatherOnline.

Le 26 août, je me suis rendu au parc national italien des Alpes Maritimes, distant de 90 km de Jausiers. Sur la route en cul-de-sac menant au lac de Rovina au pied de l’impressionnante muraille de l’Argentera, j’ai découvert un névé à 1340 m d’altitude. Stupéfait par sa présence à la fin de l’été, je l’ai pris en photo et vérifié l’altitude sur la carte italienne au 1/25000 qui concorde avec mon altimètre. Ce névé est un cône de déjection d’une vieille avalanche. De ma vie bien remplie d’alpiniste, skieur et marcheur, je suis né en 1955, je n’ai jamais vu un névé à cette altitude à la fin de l’été.

Pourtant, Meteo France annonce que l’année 2018 est d’ores et déjà l’une des trois années les plus chaudes. (1) Ah bon ?

Le 28 août, il a fait -82°C (2) à la station météo russe de Vostok en Antarctique. Le record de froid absolu sur la planète été enregistré, le 21 juillet 1983, avec une température de -89°C à cette même station. (3) Bien que la station russe soit distante de 1300 km du pôle Sud, elle se trouve à une altitude de 3488 m alors que la station américaine Henry au pôle Sud est à 2835 m d’altitude.

Autre observation, ce pic de froid est intervenu, le 28 août, à la fin de l’hiver austral. Pour les météorologues, l’hiver austral commence le 1er juin et se termine le 31 août. Silence de Météo France sur cette anomalie qui contredit son narratif du réchauffement anthropique.

L’hiver dernier a été remarquable par la présence permanente de neige au sol à Jausiers (1220m d’altitude) du 7 décembre au 6 avril. 120 jours consécutifs de neige permanente au sol à cette altitude constituent une autre anomalie qui contredit la théorie du réchauffement anthropique. Selon la mémoire des anciens du village et les archives du journal local La Provence, il faut remonter à celui de 1963 pour un manteau neigeux aussi long que celui de 2018.

Enfin, il a déjà neigé deux fois cette semaine à Jausiers, et six fois en octobre sur les montagnes de l’Ubaye qui sont plâtrées de neige. Les stations de ski de Pra-Loup, du Sauze et de Sainte-Anne pourraient déjà ouvrir leur saison. Les canons à neige artificielle sont superflus pour les pistes. Il y a déjà 80 cm de neige au sommet des pistes de Pra-Loup à 2450m, et 120 cm au col de la Bonnette à 2802m qui a été fermé à la circulation. Un touriste incrédule m’a demandé s’il pouvait emprunter le col pour rejoindre Grasse. Cet assaut précoce de l’hiver a surpris les responsables des stations qui révisent encore le matériel des remontées mécaniques.

Le 24 octobre, j’ai rencontré un groupe de bobos parisiens à la cabane de Clapouse à 1700 m d’altitude. Affalés sur l’herbe avec leurs lunettes de soleil, ils ne s’intéressaient nullement à la beauté du paysage mais péroraient sur le réchauffement anthropique. Dans le concours Lépine auquel ils se livraient, la prédiction la plus insolite que j’ai entendue est que le climat dans les Alpes allait devenir semblable à celui de l’Atlas au milieu du siècle. Ah bon ?

A leur guide qui était le seul à se tenir debout, je lui ai posé, à l’écart du groupe, la question pourquoi il n’emmenait pas ses clients au sommet des Monges (2115m) où la vue panoramique sur les glaciers de l’Oisans est extraordinaire. Ce sommet est à une heure de marche de la cabane. « Non, je ne peux pas les forcer. Ils pratiquent le jeune pour maigrir un peu. Ils ne peuvent pas marcher plus de trois heures par jour. »

Ces bobos parisiens en vacances sont représentatifs de ceux qui mènent l’opinion publique en France. Peu de marche, pas d’observation, mais beaucoup de parlotes.

N’en déplaise aux bobos parisiens, la tendance semble confirmer la thèse de l’astrophysicienne ukrainienne Valentina qui a prédit un nouveau mini âge glaciaire avec la désynchronisation des deux champs magnétiques du soleil.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bernard Martoia pour Dreuz.info.

Sources
(1) http://www.meteofrance.fr/actualites/67243407-2018-parmi-les-3-annees-les-plus-chaudes
(2) https://www.woeurope.eu/Antarctica/VostokStation.htm

(3) https://en.wikipedia.org/wiki/Lowest_temperature_recorded_on_Earth

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz