Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 4 novembre 2018

Lors d’un débat télévisé, Philippe de Villiers, homme politique de droite et fondateur du parc médiéval du Puy-du-Fou, a rapporté ce que son frère, le général Pierre de Villiers, qui a été poussé à la démission par le président, a dit à Emmanuel Macron.

Le frère de Philippe de Villier est Pierre de Villiers, et de 2014 à 2017, il a été chef du quartier général de l’état-major général des armées (en d’autres termes, il était responsable de l’armée française).

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Selon le Point (1), lors d’un pré-enregistrement d’un débat télévisé diffusé le 3 novembre, lorsque Philippe de Villiers a été interrogé sur la « réalité de la situation politique française », le politicien a lâché une bombe qui fait écho à ce que Gérard Collomb a déclaré dans une interview au journal Valeurs Actuelles dont Dreuz.info a publié des passages (2).

Alors que le présentateur interroge son invité sur « la réalité de la situation politique en France », Philippe de Villiers raconte que son frère aurait dit au Président de la République :

« Si ça pète dans les banlieues, on n’est pas capable de faire face, on n’a ni les moyens de faire face, ni les hommes ».

Des propos qui font écho aux violences qui se produisent presque chaque semaine dans certains quartiers de banlieue et zones de non-droit, et ont culminé le soir de la « Purge » (3).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

(1) Le Point
(2) Dreuz.info
(3) Valeurs Actuelles

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz