Publié par Gaia - Dreuz le 4 novembre 2018

L’agression a provoqué la colère des syndicats de police.

Deux adolescents de 16 et 17 ans ont été mis en examen et placés en détention ce samedi soir à la suite de l’agression jeudi matin d’un policier à Hyères, dans le Var. Ils sont accusés de violences volontaires aggravées, dégradations en réunion et menaces de mort.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Cinq jours d’ITT

Ce matin-là, en rentrant chez lui, le fonctionnaire, qui travaille au sein de la Brigade anti-criminalité (Bac) de Toulon, avait surpris deux personnes en train de forcer son véhicule. Il avait dans un premier temps réussi à mettre en fuite les voleurs, mais un groupe de huit individus était ensuite revenu agresser le fonctionnaire à coups de barres de fer et de gaz lacrymogène. Un passage à tabac qui a valu cinq jours d’incapacité temporaire de travail (ITT) au policier.

Cette histoire a provoqué la colère des syndicats de policiers, qui y voient la manifestation d’un climat délétère pour les forces de l’ordre. Le syndicat Unité SGP-Police en a notamment appelé à Christophe Castaner sur notre antenne, déplorant qu’il « entende mais n’écoute pas » leurs plaintes. Le maire de la ville, Jean-Pierre Giran, a quant à lui dénoncé une « attaque barbare », « nouvelle preuve de la dérive inquiétante de la délinquance dans notre pays ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’enquête devra notamment déterminer si ce fait divers a un lien avec les appels à la « purge » passés le soir d’Halloween et visant notamment des policiers. Selon Var-Matin, les adolescents nient pour le moment toute participation active à l’agression, bien qu’une pièce d’identité ait été retrouvée sur les lieux.

Source : Bfmtv

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz