FLASH
[16/01/2019] Une progressiste qui exige le droit de votre pour les étrangers dit qu’il faut interdire aux 75 ans et + de voter parce qu’ils ne vivront pas les conséquences de leurs décisions  |  [15/01/2019] Encore, et encore, et encore : en Autriche, une jeune fille de 16 ans retrouvé étranglée par un migrant syrien dans un parc  |  Au moins 3 tués et 14 blessés dans l’attaque d’un hôtel à #Nairobi #Kenya  |  Effet Trump : le taux de chômage des anciens combattants atteint son plus bas niveau depuis 18 ans  |  [14/01/2019] Pologne : le maire de Gdańsk, Paweł Adamowicz a été poignardé à mort sur scène lors d’un événement caritatif ce soir  |  Hum… je me demande… non rien. 10 membres d’équipage tués dans un accident d’avion cargo près de Téhéran  |  [13/01/2019] #Giletsjaunes : à Bordeaux, 1 homme a été passé à tabac par des CRS sous les yeux de sa fille  |  Le Creusot (71): 1 islamiste, fiché S, menace de tuer « 150 personnes », hurle allahou akbar… et bien entendu, il ressort libre du tribunal pendant que le boxeur #Giletsjaune lui, est en taule  |  CNN a demandé un reportage d’un média local sur le mur à la frontière mexicain. Le journaliste a fait son travail, et parlé de son efficacité. CNN qui milite contre le mur, a annulé le reportage  |  L’ancien militant d’extrême gauche italien Cesare Battisti, qui était en cavale depuis décembre, a été capturé en Bolivie  |  Et encore, et encore, et encore : En Allemagne, un demandeur d’asile afghan a poignardé une patiente polonaise enceinte. L’enfant à naitre est décédé  |  Netanyahou confirme que l’armée de l’air israélienne a frappé des cibles iraniennes à l’aéroport de Damas ce week-end. Des « centaines » de cibles de l’Iran et du Hezbollah en Syrie touchées  |  Judée Samarie, la nuit dernière : 2 policiers israéliens blessés, 7 colons musulmans terroristes arrêtés, armes saisies  |  [12/01/2019] Les #giletsjaunes ripostent aux mensonges des médias. La nuit dernière, ils ont bloqué @lavoixdunord de Valenciennes  |  #GiletsJaunes acte 9 : plus de monde que la semaine dernière  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 novembre 2018

LE MOSSAD “MÈNE ACTUELLEMENT UNE VÉRITABLE GUERRE D’OMBRE” – REPORTAGE TÉLÉVISÉ

Reportage télévisé : Israël garde le silence alors que l’Iran est touché par un virus informatique plus violent que Stuxnet.

Selon Hadashot TV, des réseaux stratégiques de Téhéran ont été attaqués, quelques heures après qu’Israël ait révélé qu’il a informé le Danemark d’un complot d’assassinat Iranien sur son territoire, et quelques jours après qu’on ait découvert que le téléphone de Rouhani était sous écoute.

Dans cette photo d’archives du 3 février 2007, un technicien iranien travaille à l’installation de conversion d’uranium située juste à l’extérieur de la ville d’Ispahan, à 410 km au sud de la capitale, Téhéran, en Iran. (AP Photo / Vahid Salemi, Fichier)

Des infrastructures et des réseaux stratégiques iraniens sont attaqués ces derniers jours par un virus informatique similaire à Stuxnet mais « plus violent, plus avancé et plus sophistiqué », et les responsables israéliens refusent de discuter de leur rôle éventuel dans l’opération, selon un reportage de la télévision israélienne, mercredi.

Cette information intervient quelques heures après qu’Israël ait déclaré que son agence de renseignement, le Mossad, avait contrecarré un complot d’assassinat iranien au Danemark, et deux jours après que l’Iran ait reconnu que le téléphone portable du président Hassan Rouhani avait été mis sur écoute. Cela fait également suite à une série de coups portés par les services de renseignements israéliens contre l’Iran, notamment l’extraction de Téhéran en janvier par le Mossad du contenu de vastes archives documentant le programme d’armement nucléaire de l’Iran, ainsi que les détails apportés par le premier ministre Benjamin Netanyahu à l’ONU en septembre, à propos des dépôts d’armes nucléaires et des missiles iraniens en Iran, en Syrie et au Liban.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Vous souvenez-vous de Stuxnet, le virus qui a pénétré dans les ordinateurs de l’industrie nucléaire iranienne ?”, demande le journal israélien Hadashot. L’Iran “a admis ces derniers jours qu’il était de nouveau confronté à une attaque similaire, provoquée par un virus plus violent, plus avancé et plus sophistiqué qu’auparavant, qui avait touché l’infrastructure et les réseaux stratégiques”.

Les Iraniens, a ajouté le reportage télévisé, “ne reconnaissent pas, bien sûr, l’ampleur des dégâts causés”.

Dimanche, Gholamreza Jalali, responsable de l’agence de défense civile iranienne, a déclaré que Téhéran avait neutralisé une nouvelle version de Stuxnet, a rapporté l’agence Reuters. « Nous avons récemment découvert une nouvelle génération de Stuxnet, composée de plusieurs éléments… et essayant d’entrer dans nos systèmes », a déclaré Jalali.

Le virus Stuxnet a été découvert il y a environ huit ans et aurait été développé conjointement par les services de renseignements américains et israéliens. Il a pénétré dans le programme nucléaire iranien, prenant le contrôle et sabotant une partie de ses processus d’enrichissement en accélérant le rythme de ses centrifugeuses.

Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, prononce un discours sur les archives d’Iran du ministère de la Défense, établies par le Mossad, qui documentent le programme nucléaire iranien, le 30 avril 2018 à Tel Aviv. (AFP / Jack Guez)

Netanyahu est catégorique sur le fait que le régime iranien reste déterminé à se doter d’un arsenal nucléaire et s’est farouchement opposé à l’accord de 2015 conclu entre les puissances du P5 + 1 et l’Iran. Le président américain Donald Trump, avec qui Netanyahou est étroitement allié, s’est retiré de l’accord en mai.

Se référant à Stuxnet, le reportage télévisé de mercredi a déclaré que “dans le passé, les Etats-Unis et Israël auraient collaboré dans le cadre d’opérations”. Essayant de déterminer si Israël avait un rôle à jouer dans la dernière cyberattaque, le reportage télévisé a déclaré : “Nous avons essayé de clarifier ce point. Ils refusent de commenter”.

Le reportage télévisé a noté que “dans les coulisses ces derniers temps, le Mossad”, dirigé par son directeur, Yossi Cohen, “a mené une véritable guerre de l’ombre”.

Sans attribuer la responsabilité au Mossad, le rapport mentionne la mise sur écoute du téléphone de Rouhani, notant que les Iraniens “ont dû passer à un modèle crypté, car ils ont compris que quelqu’un l’écoute depuis des jours et des semaines”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Ayatollah Ali Khamenei. (Capture d’écran: Khamenei.ir)

Dimanche, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a appelé à l’intensification des efforts pour contrer l’infiltration de l’ennemi, a déclaré l’agence Reuters.

Dans un discours aux responsables de la cyberdéfense, Khamenei a déclaré : “Face aux pratiques complexes de l’ennemi, notre défense civile devrait… lutter contre l’infiltration par une action scientifique, précise et à jour”, indique le reportage, en citant la télévision iranienne.

Mercredi en début de matinée, des responsables israéliens ont déclaré que le Mossad avait fourni à son homologue danois des informations concernant un complot présumé de Téhéran visant à assassiner trois opposants iraniens vivant dans le pays scandinave. Selon les responsables, le Mossad a donné au Danemark des informations sur un complot visant à tuer trois Iraniens soupçonnés d’appartenir au Mouvement de lutte arabe pour la libération d’Ahvaz.

Les renseignements qui auraient été fournis par le Mossad ont conduit à l’arrestation d’un ressortissant norvégien d’origine iranienne plus tôt ce mois-ci. Le Danemark a rappelé mardi son ambassadeur en Iran à la suite de cet incident.

« Ce que l’Iran cache, Israël le trouvera », a déclaré Netanyahu dans son discours de septembre aux Nations Unies.

Source : Jforum

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz