FLASH
[21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 novembre 2018

Automne compliqué pour Emmanuel Macron et son premier opposant Jean-Luc Mélenchon. Les deux hommes plongent respectivement de huit point dans le dernier tableau de bord Ifop-Fiducial pour Paris Match et Sud-Radio.

Jean-Luc Mélenchon n’a pas fini de ruminer son coup de sang lors des perquisitions visant les locaux de son mouvement des Insoumis. Le député de Marseille dégringole encore en novembre : huit points de chute qui s’ajoutent aux huit points de perdus en octobre. Résultat : l’ex-candidat à la présidentielle est passé de 48% de « bonnes opinions » à 32%, reculant de la sixième à la vingt-troisième place. Voilà le chef des Insoumis relégué loin derrière les socialistes Ségolène Royal (47%) et Martine Aubry (46%) mais aussi Benoit Hamon (39%). François Hollande (36%) est même plus populaire que lui ! Jean-Luc Mélenchon paie l’addition à gauche : -6 points au PS et même -14 chez ses électeurs Insoumis.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Macron lâché par…la droite

Emmanuel Macron recule dans la même proportion. Seul un gros tiers de Français a une bonne opinion du chef de l’Etat (33%, -8). Une baisse sévère et un écart de dix-sept points avec son Premier ministre Edouard Philippe (50%) malgré une baisse de trois points. Ce n’est plus seulement l’action du président qui est massivement désapprouvée (voir notre tableau de bord de la semaine dernière), sa personnalité est aussi atteinte. Le président baisse de sept points à gauche (19%), et surtout de 24 auprès des sympathisants Les Républicains (24%). Il pourra se consoler grâce avec la très bonne résistance des sympathisants de La République en Marche (91%, =). Côté gouvernement, on notera la progression de Jean-Michel Blanquer (35%, +4). L’opinion ne sanctionne pas le ministre de l’Education nationale après l’épisode de la professeure de Créteil braquée par un de ses élèves. Les débuts du nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner sont plus compliqués. Certes, il progresse de trois points (32%) mais sur les quatorze points de notoriété supplémentaires qu’il engrange: « 11 points relèvent de la mauvaise opinion et 3 seulement de bonne opinion », constate Frédéric Dabi, directeur délégué de l’Ifop.

Wauquiez recule encore

Rien ne va plus pour le patron des Républicains dont la popularité recule encore ! En pleine vague de colère des Français contre la hausse des prix du carburant, Laurent Wauquiez ne profite absolument pas des déboires du chef de l’Etat. Pas plus des ennuis du premier opposant Jean-Luc Mélenchon dont le style tonitruant lasse les Français. Laurent Wauquiez navigue dans les mêmes eaux, à 33% juste entre ses rivaux Macron et Mélenchon. Les Français n’accrochent pas avec la personnalité du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, devancé par Xavier Bertrand (45%, =) et Valérie Pécresse (42%, -2).

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Chez Les Républicains, Laurent Wauquiez n’arrive qu’en 8e position. Il n’est pas le seul à reculer de manière importante : le positionnement bienveillant de l’ex-président Nicolas Sarkozy vis à vis d’Emmanuel Macron ne convainc pas puisqu’il chute de cinq points (sept en deux mois). Symboliquement et dix ans après leur match de la présidentielle, Nicolas Sarkozy est même battu en duel (testé par l’Ifop) par Ségolène Royal (50%/45%). Etonnant chassé-croisé pour les deux revenants de la campagne de 2007. La première signe un livre au vitriol contre ses camarades socialistes, son ex-compagnon François Hollande et même l’actuel chef de l’Etat. Le second s’essaie dans une interview au Point au nouveau rôle du sage qui appelle « à donner du temps » à Emmanuel Macron.

Source : Parismatch

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :