FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 novembre 2018

Le litre de gazole est vendu en moyenne 1,51 euro en France, alors que la moyenne européenne est de 1,42 euro. Une différence liée principalement au niveau des taxes.

Jusqu’où monteront les prix des carburants ? Les prix du litre d’essence et de gazole s’envolent depuis plusieurs mois. En cause : la conjoncture internationale et, en France, la hausse des taxes. Compte tenu du poids du diesel en France (plus de 60 % des véhicules particuliers), la flambée du prix du gazole touche au porte-monnaie des millions de foyers. La contestation monte et le mouvement des « gilets jaunes » appelle à bloquer les routes le 17 novembre.
Prix du gazole : sixième pays le plus cher

Les prix à la pompe en France sont parmi les plus élevés dans l’Union européenne. Selon les données de la Commission européenne, à la date du 29 octobre, le litre de gazole est vendu en moyenne 1,51 euro en France, alors que la moyenne dans l’UE est de 1,42 euro. Faire le plein dans l’Hexagone est plus onéreux qu’en Allemagne (1,42 le litre) ou en Espagne (1,28) mais légèrement moins cher qu’en Belgique (1,54) ou en Italie (1,57).

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Prix de l’essence : au-dessus de la moyenne de l’UE

Pour ce qui est de l’essence, un litre de sans-plomb 95 s’achète en moyenne 1,54 euro dans l’Hexagone. C’est six centimes de plus que la moyenne européenne (1,48), et très loin du prix d’un litre aux Etats-Unis (62 centimes d’euro !) Le Français paie certes moins qu’en Allemagne (1,55), en Italie (1,66) ou aux Pays-Bas (1,64), mais davantage qu’en Espagne (1,34), en Belgique (1,43) ou au même Royaume-Uni (1,47).
Taxes : parmi les plus lourdes

Comment expliquer de telles différences alors que le cours du pétrole est censé être le même pour tous ? Le prix du carburant est composé de trois coûts distincts : celui du carburant hors taxe, qui suit les cours mondiaux, auxquels s’ajoutent les taxes en tout genre et la TVA. C’est donc la part des taxes imposées dans chaque Etat qui explique le gros des disparités d’un pays à l’autre.

En France, la fiscalité sur les carburants englobe la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), comprenant la composante « taxe carbone », ainsi que deux formes de TVA (l’une sur la TICPE et l’autre sur le prix final).

Sur le gazole, le fisc français prélève davantage (57 %) que ses voisins allemands (49 %), espagnols (46 %) ou autrichiens (46 %). Seul le Royaume-Uni est plus gourmand que la France, avec des taxes à 59 % sur le diesel.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour l’essence, là aussi, la fiscalité française (61 %) est l’une des plus lourdes de l’UE. Seuls les Pays-Bas (65 %) et la Grèce (63 %) disposent de taxes plus importantes. Les pays taxant le moins l’essence se situent en Europe de l’Est. La Bulgarie (47 %), ainsi que la Pologne, la Slovaquie et la Roumanie sont sous la barre des 53 %.

Source : Leparisien

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :