Quantcast
FLASH
[18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  |  Incendie de Notre-Dame : la mairie de Paris débloque 50 millions d’euros pour la reconstruction. N’est ce pas formidable que la mairie ait autant d’argent bloqué !  |  Ca a du bon d’avoir des riches. Un milliardaire français offre 100 millions pour réparer Notre Dame  |  [15/04/2019] L’antisémite Alain Soral condamné à 1 an de prison pour négationnisme – un peu dommage, les autres vont maintenant être plus discrets au lieu d’être repérés et rééduqués  |  [11/04/2019] Effet #Trump : 55% des Américains approuvent la politique de Trump. 58% approuvent l’économie sous Trump (sondage Georgetown)  |  Le président soudanais Ahmad Al Bashir, criminel de guerre du Jihad, évincé par un coup d’État  |  La Haute Cour israélienne approuve la démolition de la maison du tueur de l’adolescente juive israélienne Ori Ansbacher  |  Julian Assange (WikiLeaks) a été arrêté par la police britannique  |  [10/04/2019] Transparence : Les consultations entre le président Rivlin et les chefs des partis seront retransmises en direct pour la première fois dans l’histoire israélienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 novembre 2018

Le litre de gazole est vendu en moyenne 1,51 euro en France, alors que la moyenne européenne est de 1,42 euro. Une différence liée principalement au niveau des taxes.

Jusqu’où monteront les prix des carburants ? Les prix du litre d’essence et de gazole s’envolent depuis plusieurs mois. En cause : la conjoncture internationale et, en France, la hausse des taxes. Compte tenu du poids du diesel en France (plus de 60 % des véhicules particuliers), la flambée du prix du gazole touche au porte-monnaie des millions de foyers. La contestation monte et le mouvement des « gilets jaunes » appelle à bloquer les routes le 17 novembre.
Prix du gazole : sixième pays le plus cher

Les prix à la pompe en France sont parmi les plus élevés dans l’Union européenne. Selon les données de la Commission européenne, à la date du 29 octobre, le litre de gazole est vendu en moyenne 1,51 euro en France, alors que la moyenne dans l’UE est de 1,42 euro. Faire le plein dans l’Hexagone est plus onéreux qu’en Allemagne (1,42 le litre) ou en Espagne (1,28) mais légèrement moins cher qu’en Belgique (1,54) ou en Italie (1,57).

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Prix de l’essence : au-dessus de la moyenne de l’UE

Pour ce qui est de l’essence, un litre de sans-plomb 95 s’achète en moyenne 1,54 euro dans l’Hexagone. C’est six centimes de plus que la moyenne européenne (1,48), et très loin du prix d’un litre aux Etats-Unis (62 centimes d’euro !) Le Français paie certes moins qu’en Allemagne (1,55), en Italie (1,66) ou aux Pays-Bas (1,64), mais davantage qu’en Espagne (1,34), en Belgique (1,43) ou au même Royaume-Uni (1,47).
Taxes : parmi les plus lourdes

Comment expliquer de telles différences alors que le cours du pétrole est censé être le même pour tous ? Le prix du carburant est composé de trois coûts distincts : celui du carburant hors taxe, qui suit les cours mondiaux, auxquels s’ajoutent les taxes en tout genre et la TVA. C’est donc la part des taxes imposées dans chaque Etat qui explique le gros des disparités d’un pays à l’autre.

En France, la fiscalité sur les carburants englobe la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), comprenant la composante « taxe carbone », ainsi que deux formes de TVA (l’une sur la TICPE et l’autre sur le prix final).

Sur le gazole, le fisc français prélève davantage (57 %) que ses voisins allemands (49 %), espagnols (46 %) ou autrichiens (46 %). Seul le Royaume-Uni est plus gourmand que la France, avec des taxes à 59 % sur le diesel.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour l’essence, là aussi, la fiscalité française (61 %) est l’une des plus lourdes de l’UE. Seuls les Pays-Bas (65 %) et la Grèce (63 %) disposent de taxes plus importantes. Les pays taxant le moins l’essence se situent en Europe de l’Est. La Bulgarie (47 %), ainsi que la Pologne, la Slovaquie et la Roumanie sont sous la barre des 53 %.

Source : Leparisien

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :