FLASH
[19:31] Louisville va exploser ce soir. Le Grand Jury a inculpé le policier de 3 chefs d’accusation mineur. Aucune autre inculpation dans la mort de Breonna Taylor  |  La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 novembre 2018

Emmanuel Macron n’en finit plus d’enchaîner les polémiques. Et son périple présidentiel sur les lieux clés de la première guerre mondiale a eu le don d’agacer un habitant de Verdun.

Après quelques jours de repos bien mérités en famille sur les côtes normandes, Brigitte et Emmanuel Macron ont pris la route de l’Alsace-Lorraine pour entamer le voyage de commémoration du 11 novembre. Le couple a donc fait une escale à Verdun en mémoire des victimes de la Grande Guerre. Mais le passage du chef de l’état dans les contrées de l’Est n’a pas convaincu tout le monde.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Si les déplacements présidentiels sont évidemment des plus sécurisés, cette organisation a quelque peu fâché Olivier, habitant de Verdun, qui se trouvait dans l’église Saint-Victor juste avant l’arrivée d’Emmanuel Macron : « J’enterrais mon oncle et toute la famille était réunie », explique-t-il dans L’Est Républicain. Mais la cérémonie, déjà éprouvante à honorer, s’est brusquement vue perturber par l’arrivée d’un « homme en civil avec une plaque tricolore venir dans l’église [leur] demander de [se] dépêcher un peu », empêchant ainsi Olivier de dire au revoir comme il se doit à son oncle.

La route menant à l’église devant être coupée pour le passage du président, le Verdunois et sa famille ont donc été bousculés dans leur deuil pour ne pas retarder la venue d’Emmanuel Macron, déjà très attendu sur place. « Je trouve cela honteux et irrespectueux, a confié Olivier. D’autant que d’après ce que j’ai su, nous avions le temps puisque le chef de l’Etat n’est arrivé qu’une heure plus tard ». Si l’on ignore encore si Emmanuel Macron fera des excuses, force est de constater que la ponctualité, ce n’est VRAIMENT pas son truc.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Voici

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz