Quantcast
FLASH
[25/05/2019] #Européennes : une vague Verte en Irlande d’après les sondages en sortie des urnes  |  [24/05/2019] Attentat Lyon : au moins treize personnes ont été blessées  |  Explosion à Lyon après un colis piégé, le parquet anti-terroriste saisi  |  [23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 novembre 2018

Emmanuel Macron n’en finit plus d’enchaîner les polémiques. Et son périple présidentiel sur les lieux clés de la première guerre mondiale a eu le don d’agacer un habitant de Verdun.

Après quelques jours de repos bien mérités en famille sur les côtes normandes, Brigitte et Emmanuel Macron ont pris la route de l’Alsace-Lorraine pour entamer le voyage de commémoration du 11 novembre. Le couple a donc fait une escale à Verdun en mémoire des victimes de la Grande Guerre. Mais le passage du chef de l’état dans les contrées de l’Est n’a pas convaincu tout le monde.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Si les déplacements présidentiels sont évidemment des plus sécurisés, cette organisation a quelque peu fâché Olivier, habitant de Verdun, qui se trouvait dans l’église Saint-Victor juste avant l’arrivée d’Emmanuel Macron : « J’enterrais mon oncle et toute la famille était réunie », explique-t-il dans L’Est Républicain. Mais la cérémonie, déjà éprouvante à honorer, s’est brusquement vue perturber par l’arrivée d’un « homme en civil avec une plaque tricolore venir dans l’église [leur] demander de [se] dépêcher un peu », empêchant ainsi Olivier de dire au revoir comme il se doit à son oncle.

La route menant à l’église devant être coupée pour le passage du président, le Verdunois et sa famille ont donc été bousculés dans leur deuil pour ne pas retarder la venue d’Emmanuel Macron, déjà très attendu sur place. « Je trouve cela honteux et irrespectueux, a confié Olivier. D’autant que d’après ce que j’ai su, nous avions le temps puisque le chef de l’Etat n’est arrivé qu’une heure plus tard ». Si l’on ignore encore si Emmanuel Macron fera des excuses, force est de constater que la ponctualité, ce n’est VRAIMENT pas son truc.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Voici

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz