Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 9 novembre 2018

Trop c’est trop. L’actrice Alyssa Milano ne veut pas se compromettre avec le mouvement antisémite BDS soutenu par « La Marche des Femmes » Démocrate.

L’actrice Alyssa Milano a annulé sa participation à la prochaine Women’s March du fait de la proximité de Linda Sarsour avec le mouvement antisémite de boycott contre Israël BDS, ainsi que le refus, par les dirigeantes du mouvement, de désavouer Louis Farrakhan, qui récemment encore a comparé les juifs à des termites – oui, c’est ainsi que la gauche autorise les siens à parler des juifs.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Alyssa Milano est une activiste de gauche. Elle fait partie du mouvement #MeToo, équivalent de #BalanceTonPorc en France, qui encourage les femmes à dénoncer les hommes qui les ont sexuellement agressées.

Mais contrairement aux militants de gauche traditionnels, elle refuse de se taire face à l’antisémitisme dans son camp.

Elle vient de se désolidariser avec le mouvement en raison des positions antisémites de ses dirigeantes :

« Chaque fois qu’il y a du sectarisme ou de l’antisémitisme à cet égard, il faut s’y attaquer. Je suis déçue que la direction de la Marche des femmes n’ait pas fait ce qu’il fallait « , a dit Mme Milano, faisant référence aux dirigeants de la Marche des femmes qui ont refusé de dénoncer les déclarations antisémites et homophobes de Louis Farrakhan, dirigeant de la Nation de l’Islam.

  • Tamika Mallory, coprésidente de la Marche des Femmes, était présente dans l’auditoire, en mars dernier, quand Farrakhan prononçait un discours de haine où il a dit : « Les Juifs puissants sont mon ennemi ».
  • Une semaine plus tôt, Farrakhan avait tweeté la vidéo de son discours dans lequel il annonçait : « Je ne suis pas antisémite. Je suis anti-Termite. »
  • Linda Sarsour, présidente de la Marche des Femmes, est la fille d’immigrants musulmans arabes de Judée et de Samarie. Elle a été condamnée pour avoir fait l’éloge de Rasmea Odeh, qui, en 1969, a assassiné deux civils israéliens dans un attentat à la bombe. Elle a utilisé un langage haineux et pornographique pour attaquer l’activiste d’origine somalienne Ayaan Hirsi Ali et Brigitte Gabriel.

Milano a remarqué le silence de la Marche des femmes et n’a pas voulu s’en faire la complice. Nous voyons le même dans les médias : silence pour l’antisémitisme venant des musulmans et de la gauche, hurlement lorsqu’il vient de la droite, indiquant que l’antisémitisme ne les dérange pas, en réalité.

Milano a dit que les propos haineux de Farrakhan, elle ne le tolérera pas ; elle a dit qu’elle ne parlera pas lors de la prochaine Marche des femmes si elle est toujours dirigée par Linda Sarsour qui soutient le mouvement antisémite de boycott contre Israël BDS ou Mallory, qui soutient Farrakhan.

« Je dirais non pour l’instant. Dommage qu’aucune d’entre elles ne se soit exprimée contre lui à ce stade », a déclaré Milano.

La vraie question n’est pas le refus d’Alicia Milano, mais le silence des autres. La gauche fait croire qu’elle incarne le camp du cœur parce que les médias sont de gauche et qu’ils ne la dénoncent pas. La réalité est qu’elle a surtout le cœur d’un Staline.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

https://www.advocate.com/women/2018/10/30/metoo-activist-alyssa-milano-wont-be-stopped

#MeToo Founder Alyssa Milano Won’t Join Women’s March Over Linda Sarsour’s Participation

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz