FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Magali Marc le 11 novembre 2018

Ce dimanche 11 novembre marque le centenaire de la signature de l’Armistice le 11 novembre 1918. Il est surprenant de constater à quel point les jeunes méconnaissent la Première Guerre mondiale et associent volontiers la bataille de la Marne à la Seconde Guerre mondiale.

Lorsque j’enseignais l’Histoire de la Constitution, je me suis rendu compte que si pour eux les noms de Churchill, de Gaulle et Hitler sont familiers, ils n’ont guère entendu parler des généraux Joffre ou Pershing et connaissent vaguement le «Tigre» Clémenceau. Les jeunes Canadiens ne se souviennent pas de la Bataille de Vimy en 1917, lors de laquelle quatre divisions canadiennes prirent le contrôle de la crête de Vimy au prix de plusieurs milliers de morts.

Alors qu’en France on l’appelle «fête de l’Armistice », au Canada, le 11 novembre est devenu le jour du Souvenir (calqué sur l’anglais Remembrance Day). Les Canadiens se souviennent du sacrifice militaire du temps de guerre. Une minute de silence est observée tous les ans à 11h, le 11 novembre dans tout le pays. Des dizaines de milliers de personnes assistent aux cérémonies de grande envergure dans les principales villes et la cérémonie au Monument commémoratif de guerre à Ottawa est télédiffusée partout au pays.

Pendant la guerre, 619 636 Canadiens s’enrôlèrent dans le Corps expéditionnaire canadien (CEC), et environ 424 000 servirent outre-mer. Parmi ces hommes et ces femmes, 51 748 sont morts au combat. 1388 Canadiens moururent alors qu’ils servaient dans l’aviation britannique.
Plus de 172 000 Canadiens furent blessés.

Comme la plupart des Canadiens de ma génération, je porte le coquelicot en plastique commémoratif vendu par d’anciens combattants partout au Canada. Le coquelicot symbolise les batailles menées dans les Flandres où cette fleur semblait pousser rapidement sur les tombes des soldats. Le poème du Lieutenant Colonel John McCrae, bien connu des Canadiens (In Flanders Fields – Au champ d’honneur) est appris et récité par les enfants à l’école.

Au champ d’honneur (Adaptation du poème: In Flanders Fields,de John McCrae par Jean Pariseau)

Au champ d’honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l’espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.
Nous sommes morts
Nous qui songions la veille encor’
À nos parents, à nos amis,
C’est nous qui reposons ici
Au champ d’honneur.
À vous jeunes désabusés
À vous de porter l’oriflamme
Et de garder au fond de l’âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d’honneur.

Cette année c’est le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, qui assistera à la cérémonie nationale du jour du Souvenir et déposera une couronne au nom du premier ministre Justin Trudeau qui, lui, sera en France du 10 au 12 novembre 2018 pour participer aux activités commémoratives du 100e anniversaire de l’Armistice de la Première Guerre mondiale.

De plus, au coucher du soleil le 11 novembre, les cloches de la Tour de la paix à Ottawa sonneront ainsi que celles dans des collectivités partout au Canada pour célébrer la fin de la Première Guerre mondiale.

À Montréal, comme d’habitude, des centaines de militaires, de vétérans, de cadets, d’élèves-officiers, d’hommes politique, de représentants de la société civile et de spectateurs, se retrouveront à la Place du Canada à Montréal, pour rendre hommage à celles et ceux tombés au Champ d’honneur.

Commémoration de la Nuit de Cristal

Jamais en panne quand il s’agit de garder les événements importants en mémoire, la communauté juive s’est souvenu, le 9 novembre dernier, de la Kristallnacht survenue il y a 80 ans (nuit du 9 au 10 novembre 1938), alors que les nazis lançaient un pogrom contre la communauté juive allemande.

Cette Nuit de Cristal fut ordonnée par le chancelier du Reich, Adolf Hitler, organisée par Joseph Goebels et commise par des membres de la Sturmabteilung (SA), de la Schutzstaffel (SS) et de la Jeunesse hitlérienne, soutenus par le Sicherheitsdienst (SD), la Gestapo et d’autres forces de police.

Sur tout le territoire du Reich, près de deux cents synagogues et lieux de culte furent détruits, 7 500 commerces et entreprises exploités par des Juifs saccagés; une centaine de Juifs furent assassinés, des centaines d’autres se suicidèrent ou moururent des suites de leurs blessures et près de 30 000 furent déportés en camp de concentration: au total, le pogrom et les déportations qui le suivirent causèrent la mort de 2 000 à 2 500 personnes.

Point culminant de la vague antisémite qui submergea l’Allemagne dès l’arrivée des nazis au pouvoir en janvier 1933, la «nuit de Cristal» fait partie des prémices de la Shoah.

Le Musée de l’Holocauste de Montréal sera l’hôte, le dimanche 11 novembre à 17h, du chantre Gideon Zelermyer et de la Chorale de la synagogue Shaar Hashomayim qui participeront à la commémoration.

Commémoration de Kristallnacht

Kristallnacht. The great moral test the world failed

79 years ago today, the Nazis staged vicious pogroms against the Jewish community of Germany. These state-sanctioned riots came to be known as Kristallnacht, the Night of Broken Glass. During these fateful two days, 267 synagogues were burned or destroyed, 7,500 Jewish businesses were vandalized or looted, and at least 91 Jewish people were killed. We will Never Forget.

Publiée par CIJA sur Jeudi 8 novembre 2018

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc (@magalimarc15) pour Dreuz.info.

 

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz