FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 12 novembre 2018

Lors de la 39e session du Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui s’est achevée fin septembre, pas un seul pays ne s’est exprimé lorsque la propagande éhontée en faveur du régime Maduro du Venezuela a été légitimée.

Pendant que les Vénézuéliens qui n’ont pas fui le pays pour ne pas crever de faim font les poubelles pour trouver de la nourriture, le 10 septembre, Alfred de Zayas, qui a récemment terminé un mandat de six ans en tant qu' »Expert indépendant sur la promotion d’un ordre international démocratique et équitable » – notez bien le positionnement politique du loustic – a présenté un rapport officiel scandaleux sur le Venezuela, exemple vivant de l’objectif ultime du socialisme.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.


Zayas n’a pas hésité à publier des photos de propagande prétendant que les Vénézuéliens affamés avaient en fait une abondance de nourriture. Son rapport est un blanchissage complet des crimes de Maduro, où le terme « prisonnier politique » ne figure nulle part, et où des héros dissidents comme Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma sont dénoncés comme des « fauteurs de troubles ». Et cela n’est pas pour un reportage d’Arte ou de France inter, mais pour le Conseil des droits de l’homme de l’ONU !

Pour de Zayas, qui sont les coupables au Venezuela ? Tout le monde sauf le régime Maduro :

« …l’Organisation mondiale du commerce, la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, les sociétés transnationales et certains lobbies comme le complexe militaro-industriel et financier. »

Quelle est la solution à la catastrophe du Venezuela ?

« La solution à la « crise » vénézuélienne réside dans des négociations de bonne foi entre le gouvernement et l’opposition, la fin de la guerre économique et la levée des sanctions. »

Queue aux magasins d’alimentation

En réponse, le gouvernement vénézuélien a déclaré :

« Le gouvernement apprécie la visite de l’expert indépendant dans le pays et considère qu’il a eu un impact très positif, tant sur le plan interne qu’international, en aidant à traduire la réalité réelle du pays et, par conséquent, à contrecarrer la campagne médiatique internationale négative et intense lancée contre le Venezuela, au profit d’intérêts puissants et obscurs. »

Le Venezuela est moins hermétiquement fermé que la Corée du Nord, et les vidéos, reportages et photos montrant la misère, la désolation et la souffrance des habitants ne manquent pas. Nous en avons passé en revue des dizaines. Trop pour qu’un rapporteur de l’ONU ne les voit pas.

Une recherche rapide montre également que les « puissances obscures » ne sont que les traditionnelles organisations humanitaires. Sur sa page principale, l’ONG IRC (Comité international de sauvetage) (2) indique que « chaque jour, des milliers de Vénézuéliens fuient la crise politique et économique du pays. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

(1) UN Watch
(2) IRC

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :