FLASH
[12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  |  #Strasbourg : nous publions sur Dreuz.info la première photo du suspect  |  Attentat de #Strasbourg : juste pour se tenir informé, les journalistes ont-ils déjà commencé à parler de « dérangé mental » ?  |  #Strasbourg – info non confirmé : le terroriste devait être interpellé ce matin à son domicile pour homicide  |  #Strasbourg : selon BFM, le nouveau bilan est d’au moins 4 morts  |  Suède, Malmö : Le père d’un garçon de 7 ans a été arrêté pour avoir frappé un cambrioleur qui a mis une arme dans la bouche de l’enfant  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 novembre 2018

Les Etats-Unis ont placé aujourd’hui Jawad Nasrallah, fils du chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, sur leur liste noire des « terroristes mondiaux », renforçant la pression sur le mouvement chiite libanais soutenu par l’Iran.

Estimant qu’il s’agit d’un « dirigeant qui monte » au sein de l’organisation déjà sur la liste noire américaine depuis 21 ans, le département d’Etat américain a accusé Jawad Nasrallah d’avoir recruté des personnes ces dernières années « pour perpétrer des attaques terroristes contre Israël en Cisjordanie » ». La diplomatie américaine a également confirmé le maintien du mouvement islamiste lui-même sur sa liste noire, décidé pour la première fois il y a 21 ans. Hassan Nasrallah est également considéré comme un « terroriste mondial » par Washington. Par ailleurs, les Brigades al-Moujahidine, un petit groupe proche du Hezbollah actif dans les territoires palestiniens « depuis 2005 », est aussi placé sur la liste noire. Les personnes et organisations ainsi désignées voient leurs éventuels avoirs sur le territoire américain gelés et ne peuvent plus avoir d’échanges avec des ressortissants américains.

Les mesures annoncées aujourd’hui servent à entretenir la dynamique née du rétablissement début novembre de sanctions draconiennes contre l’Iran, explique le département d’Etat dans un communiqué. L’un des objectifs de cette « campagne de pression maximale » est de couper le régime de Téhéran de ses sources de revenus pour qu’il ne puisse plus financer son soutien à des groupes considérés comme « terroristes » par Washington comme le Hezbollah ou le Hamas palestinien.

Dans le même élan, le Trésor américain a annoncé aujourd’hui des sanctions financières ciblées contre quatre Irakiens liés au Hezbollah, Chibl Mohsen Obaïd Al-Zaydi, Youssef Hachem, Adnane Hussein Kawtharani et Mohammad Farhat, « dans le cadre de son programme visant les terroristes ». L’administration américaine les accuse d’avoir transféré de l’argent, acquis des armes et formé des combattants en Irak pour le mouvement chiite. « Le Hezbollah est un mandataire terroriste du régime iranien qui cherche à saper la souveraineté irakienne et à déstabiliser le Moyen-Orient », a déclaré Sigal Mandelker, sous-secrétaire au Trésor pour la lutte contre le terrorisme. « Les actions concertées du Trésor ont pour but de lutter contre les tentatives clandestines du Hezbollah d’exploiter l’Irak pour blanchir des fonds, acheter des armes, former des combattants et collecter des renseignements en tant que mandataire de l’Iran », a-t-elle ajouté.

Source : Lefigaro

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz