FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 18 novembre 2018
Armée américaine en Europe

Les Pays-Bas ne soutiennent pas l’idée d’une armée européenne, promue activement par la France et l’Allemagne, et considèrent que l’OTAN doit rester le pilier de la défense du continent, a déclaré vendredi le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte. D’autres nations européennes devraient lui emboîter le pas.

«La France et l’Allemagne mettent la charrue avant les bœufs. L’idée d’une armée européenne va trop loin pour les Pays-Bas. L’OTAN est et demeurera le pilier de notre politique de défense», a déclaré Mark Rutte à l’issue d’une réunion du gouvernement néerlandais.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le président français Emmanuel Macron a relancé le débat sur la constitution d’une nouvelle armée commune alors que la France ne paye déjà pas ses cotisations pour l’armée de l’OTAN – tout comme l’Allemagne d’ailleurs, ce qui place la chancelière allemande, Angela Merkel, qui a apporté son soutien, dans la même situation utopique que son équivalent français.

Angela Merkel a insisté, lors d’un discours sur « l’avenir de l’Union européenne » prononcé mardi devant le Parlement européen à Strasbourg, qu’une telle armée ne ferait pas concurrence à l’OTAN mais « compléterait » son action.

Ce projet, longtemps combattu par le Royaume-Uni qui s’apprête à sortir de l’Union européenne, ne fait cependant toujours pas l’unanimité parmi les pays européens, dont certains privilégient leur excellente relation avec les États-Unis.

La Chine avait démenti être une menace pour l’Europe, après les propos du président français Emmanuel Macron sur la nécessité de protéger le continent face à Pékin, Moscou et même Washington.

« Nous n’avons jamais été une menace pour l’Europe », a déclaré la porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying, interrogée lors d’un point de presse.

« L’Europe a le droit de définir sa propre politique étrangère et de défense », a-t-elle ajouté, tout en remarquant que les dirigeants européens avaient fait part de leur souhait d’une plus grande coopération avec la Chine dans ces domaines.

Et le 11 novembre 2018, Vladimir Poutine a soutenu publiquement l’idée de la création d’une armée européenne. Il sait parfaitement que si elle voit jamais le jour, sa puissance de dissuasion sera tout juste symbolique.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :