Quantcast
FLASH
[23/05/2019] Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 novembre 2018

Depuis 181 ans, il est interdit de porter un couvre-chef à la Chambre des représentants. Après l’élection de la première représentante musulmane portant le hidjab, une Démocrate ouvertement antisémite, cela est sur le point de changer.

Selon le New York Post (1), l’élection d’Ilhan Omar du Minnesota mettra fin à une règle qui visait à l’origine à différencier le Congrès du Parlement britannique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les parlementaires avaient l’habitude de porter un chapeau à Westminster. Pour faire savoir aux Britanniques ce que nous pensions de leurs institutions, l’interdiction du port du chapeau était venue tout naturellement.

Cependant, la soumission de l’Occident à l’islam pour ne pas paraître raciste a transformé le 21e siècle. Pour Ilhan Omar, tout cela est en train de changer.

« Il y a ce genre de politiques que l’on crée souvent parce que les gens sont en position d’influence et de pouvoir », a dit Omar jeudi dernier.

« Je pense que ce sera vraiment excitant de voir ces règles qui ne fonctionnent pas pour une Amérique moderne. »

En 2015, Ilhan Omar s’était opposée à un projet de loi visant à limiter les versements d’assurance-vie aux terroristes (2), en réponse à l’attaque islamique de San Bernardino, où Syed Farook avait souscrit une assurance vie d’une valeur de 275 000 $ avant que sa femme et lui ne tuent 14 personnes et blessent 22 autres.

La représentante de la région majoritairement musulmane somalienne de Minneapolis avait fait les manchettes des journaux alors qu’elle était l’une des 2 seules législatrices de la chambre basse du Minnesota sur 127 à voter contre le projet de loi.

Aujourd’hui, elle est récompensée : son obstination à ne faire aucun compromis pour sa religion aux ordres rigides force les Occidentaux à faire des compromis, montrant que la stratégie est une fois de plus gagnante.

Certes, il y a eu de nombreux changements dans le code vestimentaire au Congrès au fil des ans ; les femmes ont été interdites de porter des pantalons sur le sol jusqu’en 1993, et les bras nus ont été autorisés pour la première fois sous la présidence de Paul Ryan.

Mais les règles susmentionnées étaient fondées sur des préjugés sexistes et les normes de l’époque et les temps avaient changé. Il n’y avait pas de raisonnement réel ou symbolique derrière ces règles.

Dans le cas d’Ilhan Omar, ce n’est pas le cas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

(1) New York Post
(2) Minnesota’s lower house

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz