FLASH
[15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  |  [08/02/2019] 3 terroristes musulmans abattus lors d’émeutes violentes le long de la frontière de Gaza  |  Aide humanitaire au Venezuela: Maduro assure qu’il ne laissera rien rentrer – ça c’est un humaniste comme Mélenchon les aime !  |  Pologne, 1982 : quelqu’un lit 1984 de George Orwell, lève les yeux et dit : « pourquoi ça s’appelle une fiction ? »  |  [07/02/2019] Floride : Le Cabinet reconnaît Jérusalem comme capitale israélienne, met en garde Airbnb au sujet de sa politique En Judée Samarie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 novembre 2018

Depuis 181 ans, il est interdit de porter un couvre-chef à la Chambre des représentants. Après l’élection de la première représentante musulmane portant le hidjab, une Démocrate ouvertement antisémite, cela est sur le point de changer.

Selon le New York Post (1), l’élection d’Ilhan Omar du Minnesota mettra fin à une règle qui visait à l’origine à différencier le Congrès du Parlement britannique.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Les parlementaires avaient l’habitude de porter un chapeau à Westminster. Pour faire savoir aux Britanniques ce que nous pensions de leurs institutions, l’interdiction du port du chapeau était venue tout naturellement.

Cependant, la soumission de l’Occident à l’islam pour ne pas paraître raciste a transformé le 21e siècle. Pour Ilhan Omar, tout cela est en train de changer.

« Il y a ce genre de politiques que l’on crée souvent parce que les gens sont en position d’influence et de pouvoir », a dit Omar jeudi dernier.

« Je pense que ce sera vraiment excitant de voir ces règles qui ne fonctionnent pas pour une Amérique moderne. »

En 2015, Ilhan Omar s’était opposée à un projet de loi visant à limiter les versements d’assurance-vie aux terroristes (2), en réponse à l’attaque islamique de San Bernardino, où Syed Farook avait souscrit une assurance vie d’une valeur de 275 000 $ avant que sa femme et lui ne tuent 14 personnes et blessent 22 autres.

La représentante de la région majoritairement musulmane somalienne de Minneapolis avait fait les manchettes des journaux alors qu’elle était l’une des 2 seules législatrices de la chambre basse du Minnesota sur 127 à voter contre le projet de loi.

Aujourd’hui, elle est récompensée : son obstination à ne faire aucun compromis pour sa religion aux ordres rigides force les Occidentaux à faire des compromis, montrant que la stratégie est une fois de plus gagnante.

Certes, il y a eu de nombreux changements dans le code vestimentaire au Congrès au fil des ans ; les femmes ont été interdites de porter des pantalons sur le sol jusqu’en 1993, et les bras nus ont été autorisés pour la première fois sous la présidence de Paul Ryan.

Mais les règles susmentionnées étaient fondées sur des préjugés sexistes et les normes de l’époque et les temps avaient changé. Il n’y avait pas de raisonnement réel ou symbolique derrière ces règles.

Dans le cas d’Ilhan Omar, ce n’est pas le cas.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

(1) New York Post
(2) Minnesota’s lower house

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :