Quantcast
FLASH
[25/05/2019] Arizona : Un immigrant illégal a été arrêté après avoir mis enceinte une fillette de 11 ans  |  Un hélicoptère militaire égyptien aide #Israël à éteindre un feu au sud d’Israël près d’Ashdod  |  #Européennes : une vague Verte en Irlande d’après les sondages en sortie des urnes  |  [24/05/2019] Attentat Lyon : au moins treize personnes ont été blessées  |  Explosion à Lyon après un colis piégé, le parquet anti-terroriste saisi  |  [23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 novembre 2018

Mehdi Meklat, épinglé pour ses écrits haineux, se dépeint dans son livre en gamin « bête et méchant » et plaide pour le droit à l’oubli sur Internet.

En grec, le mot « autopsie » désigne « une vue de soi-même ». Dans un ouvrage qui porte ce titre, en vente mercredi (Grasset, 162 p., 16 euros), Mehdi Meklat, ancien chroniqueur sur France Inter et plume prometteuse dont la carrière a été brisée par l’exhumation de tweets antisémites, présente ses excuses. Certains lui pardonneront un péché de jeunesse ; d’autres estimeront qu’un tel mea-culpa, forcément insincère, ne devrait pas fournir le prétexte d’un livre. Reste la critique, pertinente, de l’impossibilité d’un droit à l’oubli sur Internet par un digital native de 26 ans.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Je pense que l’écriture est plus respectueuse que le silence », explique Mehdi Meklat pour justifier la sortie de son ouvrage. Dans le JDD, il implore le pardon pour ses messages antisémites, racistes et homophobes: « Je me suis excusé dès le début, rappelle-t-il. J’implore à nouveau le pardon de ceux qui se sont sentis blessés par ces tweets qui m’horrifient aujourd’hui. Mon compte Twitter, sous le pseudo de Marcelin Deschamps, sur lequel je les ai postés, entre l’âge de 19 et 25 ans, c’était celui d’un gamin qui écrivait des tas de trucs insignifiants ou drôles, sur toutes les communautés, dont une vingtaine de messages ignobles sur un total de 53.000. Je ne suis pas antisémite, ni négrophobe, homophobe ou arabophobe. On me dit : « Vos écrits sont antisémites, donc vous êtes antisémite. » Mais les faits démontrent le contraire : tout mon travail de journaliste pendant onze ans. Surtout, je n’ai jamais tenu de propos pareils dans la vraie vie ».

Il explique que ce qui l’animait, c’était son « moi virtuel », « lancé dans une folle course aux followers. Pour en gagner, il fallait être toujours plus transgressif, toujours contre, provoquer pour exister. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Liguedefensejuive

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz