FLASH
[16/12/2018] L’UE rejette la nouvelle demande du Hamas, et soutient que le Hamas est une organisation terroriste  |  Israël a découvert un 4e tunnel du Hezbollah qui viole les traités internationaux et menace la sécurité  |  Tsahal va démolir la maison d’un terroriste palestinien qui a assassiné Ari Fuld, un Israélien d’origine américaine  |  [15/12/2018] Gilets jaunes : une chaîne humaine prévue dans les Alpes-de-Haute-Provence samedi  |  [14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 novembre 2018

Mehdi Meklat, épinglé pour ses écrits haineux, se dépeint dans son livre en gamin « bête et méchant » et plaide pour le droit à l’oubli sur Internet.

En grec, le mot « autopsie » désigne « une vue de soi-même ». Dans un ouvrage qui porte ce titre, en vente mercredi (Grasset, 162 p., 16 euros), Mehdi Meklat, ancien chroniqueur sur France Inter et plume prometteuse dont la carrière a été brisée par l’exhumation de tweets antisémites, présente ses excuses. Certains lui pardonneront un péché de jeunesse ; d’autres estimeront qu’un tel mea-culpa, forcément insincère, ne devrait pas fournir le prétexte d’un livre. Reste la critique, pertinente, de l’impossibilité d’un droit à l’oubli sur Internet par un digital native de 26 ans.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Je pense que l’écriture est plus respectueuse que le silence », explique Mehdi Meklat pour justifier la sortie de son ouvrage. Dans le JDD, il implore le pardon pour ses messages antisémites, racistes et homophobes: « Je me suis excusé dès le début, rappelle-t-il. J’implore à nouveau le pardon de ceux qui se sont sentis blessés par ces tweets qui m’horrifient aujourd’hui. Mon compte Twitter, sous le pseudo de Marcelin Deschamps, sur lequel je les ai postés, entre l’âge de 19 et 25 ans, c’était celui d’un gamin qui écrivait des tas de trucs insignifiants ou drôles, sur toutes les communautés, dont une vingtaine de messages ignobles sur un total de 53.000. Je ne suis pas antisémite, ni négrophobe, homophobe ou arabophobe. On me dit : « Vos écrits sont antisémites, donc vous êtes antisémite. » Mais les faits démontrent le contraire : tout mon travail de journaliste pendant onze ans. Surtout, je n’ai jamais tenu de propos pareils dans la vraie vie ».

Il explique que ce qui l’animait, c’était son « moi virtuel », « lancé dans une folle course aux followers. Pour en gagner, il fallait être toujours plus transgressif, toujours contre, provoquer pour exister. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Liguedefensejuive

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz