FLASH
[20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 19 novembre 2018

C’est près de 4 millions de musulmans qui choisiraient le jihad plutôt que la république à la France, Allah plutôt que la Liberté, les lois islamiques plutôt que l’Egalité, la Oumma plutôt que la Fraternité. 4 millions d’ennemis de l’intérieur qui ne s’en cachent pas.

Les musulmans français seraient partagés entre majorité silencieuse et fondamentalisme. C’est ce que révèle ce dimanche l’enquête exclusive de l’Institut Montaigne publiée par RTL (1). Il existe en effet deux groupes très différents au sein des musulmans de France. D’un côté, une majorité silencieuse : 46% des personnes interrogées sont intégrées dans la République et à l’aise avec ses valeurs. À l’opposé, près de 29% des musulmans contestent la laïcité et considèrent qu’elle ne permet pas d’exprimer librement sa religion.

Le fondamentalisme, lui, progresse. Un groupe de 28% est qualifié d’autoritaire par le rapport. Ces musulmans sont pour le port du voile intégral, considèrent que la Charia est au-dessus des lois de la République et utilisent l’Islam comme instrument de révolte, écrit l’Institut Montaigne.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

70% des musulmans de France déclarent toujours manger hallal

Les marqueurs identitaires progressent, 70% des musulmans de France déclarent toujours manger hallal et près de 35% des femmes disent porter le voile, c’était 10 points de moins en 2010. En revanche, le fait de se faire soigner par un médecin du sexe opposé est largement accepté à plus de 90%. L’idée d’un vote communautaire est quant à lui, relégué au rang du fantasme. 78% des enquêtés déclarent qu’ils ne votent pas systématiquement pour un candidat musulmans aux diverses élections.

Pour les auteurs du rapport, la construction d’un Islam français reste possible, mais représente un défi majeur. Une idée défendue par Mounir Lyame, conseiller général du cher Front de Gauche. Pour lui, foi musulmane et engagement républicain font bon ménage. « La question ne s’est jamais posée, c’est clair comme de l’eau de roche. Tant que la religion n’est pas ostentatoire, ça ne pose aucun problème », explique le franco-marocain au micro de RTL.

Des propositions débiles proposées par des politiques fébriles

Parmi les principales propositions du rapport pour « sortir l’islam de France de la minorité » : favoriser le financement français de l’Islam de France, créer un institut d’État de Formation des Imams, élire un Grand imam de France ou encore valoriser l’enseignement de l’Arabe classique à l’école. Les musulmans représentent aujourd’hui 15 % de la population française et 25% des moins de 25 ans.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

(1) : RTL

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :