FLASH
[20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 21 novembre 2018

Le chef de file de la France insoumise a franchi un nouveau cap dans son bras de fer avec les médias.

Jusqu’ici, le député des Bouches-du-Rhône se contentait d’appeler ses partisans à « pourrir » ceux qu’il considère comme des « abrutis » et des « diffamateurs ». Désormais, Jean-Luc Mélenchon accuse les « prétendus service d’investigation » de certains médias de corrompre des officiers de justice pour obtenir des pièces confidentielles.

« Il doit pouvoir y avoir un arbitre au moins moral […] pour les menteurs, qui font profession de mentir et de répéter les mensonges qui sont à leur portée », a déclaré le chef de file de la France insoumise ce mardi à la tribune de l’Assemblée nationale, lors des débats portant sur la proposition de loi contre les « fake news ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Partisan de l’instauration d’un conseil déontologique des médias, Jean-Luc Mélenchon a salué la décision du gouvernement d’examiner la proposition. Avant de cibler « les prétendus services d’investigation de certains journaux qui n’investiguent rien du tout, qui se contentent de recopier les pièces qu’ils ont achetées par corruption à l’intérieur des services de justice et qui vous distribuent ça sans aucun recul comme étant une information ».

« Pourrissez-les partout où vous pouvez »

Ces accusations lourdes, et inédites à la France insoumise, font suite au violent bras de fer qui a opposé Jean-Luc Mélenchon aux services d’investigation de Radio France et de Mediapart après la publication d’enquêtes portant sur le financement de la campagne présidentielle de la France insoumise.

« Pourrissez-les partout où vous pouvez. Il faut qu’à la fin il y ait des milliers de gens qui se disent ‘Les journalistes de Franceinfo sont des menteurs, des tricheurs' », avait alors réagi sur Facebook le chef de file des Insoumis qui avait également qualifié le site d’investigation Mediapart de « torchon » et « d’officine de la police et des juges » pour avoir évoqué la nature de sa relation avec sa conseillère Sophia Chikirou.

Radio France avait déposé plainte contre Jean-Luc Mélenchon, la patronne du groupe Sibyle Veil expliquant que « dénigrer, discréditer, jeter le doute sur le professionnalisme » des journalistes n’était « pas acceptable ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

A la tribune de l’Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon a également épinglé les journalistes « condamnés à plusieurs reprises pour diffamation dans leurs soit disant investigations », pointant du doigt les auteurs du livre « Mélenchon aux portes du pouvoir », condamnés « 5 ou 6 fois pour diffamation qui peut revenir blanc comme neige venir répéter ces calomnies ».

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :