Publié par Gaia - Dreuz le 23 novembre 2018

Un tribunal de l’Autorité palestinienne à Qalqilya (nord de la Cisjordanie) a condamné mercredi deux Palestiniens à 15 ans de travaux forcés pour avoir vendu des terres à des Juifs israéliens.

« Le tribunal a condamné F.A.E. et A. Kh. M. de la ville de Kafr Thulth pour la vente de terres à l’ennemi (…) Ils sont condamnés à 15 ans de travaux forcés », indique un mémo publié sur le site du Conseil supérieur de la magistrature de l’Autorité palestinienne, retranscrit par le Times of Israel.

Le communiqué du tribunal, qui a désigné les condamnés par leurs simples initiales, ne précise pas cependant où, quand et comment les deux Palestiniens avaient vendu des terres à des Juifs israéliens.

La loi palestinienne considère que vendre ou tenter de vendre des terres à des Juifs israéliens est une infraction punissable de différentes peines.

Par ailleurs, le mufti palestinien de Jérusalem, le cheikh Mohammed Hussein, a émis une fatwa, ou décret religieux islamique en avril dernier, interdisant à quiconque « d’abandonner ou de vendre Jérusalem et la terre de Palestine à l’ennemi », en référence aux Israéliens.

Plusieurs Palestiniens soupçonnés d’avoir vendu des biens à des Israéliens ont déjà été tués, tandis que d’autres ont été condamnés à la prison par les tribunaux de l’Autorité palestinienne.

Début novembre, le corps d’Ala’a Qirsh, l’un des six Palestiniens morts dans un accident de la route dans la vallée du Jourdain, n’a pu être enterré dans un cimetière musulman de Jérusalem au motif qu’il aurait vendu des biens à des Juifs israéliens, selon un responsable du Waqf, l’organisme palestinien chargé des biens musulmans à Jérusalem, cité par le Times of Israel.

Dimanche, le grand rabbin ashkénaze de Jérusalem, Aryeh Stern a approuvé l’inhumation d’Ala’a Qirsh dans un cimetière juif de la ville.

Dans un sermon prononcé la semaine dernière à la mosquée Al-Aqsa, Ekrima Sabri, ancien grand mufti de Jérusalem, a déclaré que tout Palestinien qui vend des terres à des Juifs israéliens est un « traître », « devenant l’auteur d’un crime qu’il est impossible de pardonner. »

Source : I24news

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz