Publié par Gaia - Dreuz le 28 novembre 2018

Le déficit extérieur français serait minoré chaque année de plusieurs milliards d’euros, selon une note confidentielle de la direction des douanes que s’est procuré Le Canard Enchaîné.

Les chiffres étaient déjà mauvais. Ils seraient encore pires. A en croire le Canard Enchaîné, la France aurait involontairement sous-estimé le déficit commercial français pendant plusieurs années, le minorant de 5 milliards d’euros pour la seule année 2017. Alors que la France affichait un déficit extérieur de 62,3 milliards d’euros en 2017, en forte hausse par rapport à 2016 (48,3 milliards d’euros), il apparaît des données compilées par l’agence européenne de statistique Eurostat, que les importations françaises ont été sous-estimées de 12 milliards d’euros et les exportations de 7 milliards d’euros. Soit une différence de 5 milliards d’euros, qui ferait passer le déficit commercial français à près de 67,3 milliards d’euros.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Une erreur de calcul liée à un modèle statistique « fantaisiste ». Pour limiter les tracas administratifs, Bruxelles a dispensé de formulaires les entreprises européennes important d’un autre pays de l’Union Européenne pour moins de 460.000 euros. Aux fonctionnaires des douanes d’estimer la valeur de ces échanges commerciaux non déclarés. Or, selon l’hebdomadaire satirique, ces derniers auraient mal exploité les données de TVA déclarées par les entreprises françaises importatrices ainsi que les déclarations fiscales des sociétés européennes exportant vers la France. Une erreur qui durerait depuis des années… Une note du chef statisticien des douanes alertait déjà en 2014 qu’en recalculant le solde commercial français sur la base des exportations et des importations auprès de ses partenaires européens, celui-ci pourrait être « dégradé de 10 à 20 milliards d’euros ».

Source : Challenges

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz