Publié par Gaia - Dreuz le 29 novembre 2018

La France insoumise traverse une période délicate. Alors que Djordje Kuzmanovic a claqué la porte du mouvement antilibéral ce mercredi 28 novembre en signant un réquisitoire assassin contre son fonctionnement interne, Marianne révèle qu’un groupe de militants « JR Hébert », très engagé dans la défense de la laïcité, a disparu du mouvement de Jean-Luc Mélenchon.

La raison : l’organisation d’un débat sur « l’entrisme islamiste dans le mouvement syndical ». Selon les précisions de l’hebdomadaire, ces militants ne sont plus reconnus par le mouvement dont ils continuent à se réclamer.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Interrogé par Marianne, ce groupe explique avoir reçu de nombreuses pressions et des coups de fils d’intimidation pour annuler leur soirée débat. « Notre première affiche a été arrachée et couverte par des pancartes de la Confédération nationale du travail (un syndicat anarchiste révolutionnaire, ndlr) », raconte Youcef Hadbi, une des figures du groupe. « Le ménage a été fait », s’est réjoui sur Twitter Gérald Briant, adjoint communiste à la mairie d’arrondissement du 18ème arrondissement. Comme le rappelle Marianne, les membres « JR Hébert » s’alarment de l’implantation du « communautarisme islamiste » dans le 18ème arrondissement de Paris.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Valeursactuelles

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz