Quantcast
FLASH
[18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 29 novembre 2018

Plutôt que de qualifier les musulmans d’idiots comme l’avait fait feu Abdelwahhab Meddeb, il faut chercher pourquoi ils ont fait de la mort une autre manière de vivre leur existence terrestre au point tel que la mort est leur idéal de vie ? Tout benoîtement qu’est-ce qui fait que les musulmans sont-ils de la néantisation de soi et de la négation de leur vie ?

Des questions existentielles qui puisent leurs sources dans l’islam lui-même, ce culte de la mort de la vie.

Pour savoir si une religion rime avec la joie de vie et le bien-être il faut aller à la rencontre de leurs fidèles à la sortie de leurs lieux de culte. La palme de la tristesse revient incontestablement aux musulmans. Ils portent sur eux toute la misère du monde, on dirait des croque-morts dans un enterrement. A croire que leurs prières collectives ne leur procurent que désarroi et mal-être.

Dès sa naissance, le musulman est jeté dans l’eau du bain sulfurique de l’islam. On le considère déjà mûr pour se voir greffer les versets diaboliques dans ce qui lui font office de neurones.

http://www.bebemuslim.fr/archives/p1-1.html.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ni émerveillement ni développement de l’imaginaire chez l’enfant, le Coran fait ses ravages sur son cerveau. On le gave comme un producteur de foie gras gave le canard.

On lui inocule le virus du djihad, de la violence, de la haine de soi et de l’autre, bien souvent ce Juif qui hante leurs nuits et jours du berceau jusqu’à la mort.

On est adulte avant même d’être sorti de l’adolescence, Les juristes musulmans fixent la majorité pour les filles dès l’apparition de leurs premières règles et chez les garçons dès leur première éjaculation. Il n’y a pas un âge légal fixe qui varie d’un individu à l’autre.

Quand les enfants parmi vous atteignent la puberté, qu’ils demandent permission avant d’entrer, comme font leurs aînés » (Sourate 24 La Lumière, verset 59).

La personnalité du musulman n’est pas ce qui constitue la personne en tant que telle, qui la rend intellectuellement, psychiquement, moralement, physiquement distincte des autres. Je suis donc j’existe, elle est déterminée par le Coran et la Sunna. Le musulman est ce que l’islam fait de lui, un mouton dans la bergerie mais capable de se muer pour les besoins de la cause en loup. Il n’existe pas pour soi mais pour son groupe.

C’est pourquoi plutôt on entame le processus d’endoctrinement et de gravage dans sa mémoire du Coran plus on est sûr de gagner le pari de faire de lui le musulman qu’il doit être à l’âge adulte. Un être lobotomisé et dépourvu de son libre-arbitre.

Ce n’est pas par hasard si le monde musulman est si peu créatif, ingénieux et entreprenant. En cherchant à privilégier l’éducation religieuse aux détriments de l’éducation -alors qu’en islam les deux n’en font qu’un- il s’est enlisé irréversiblement dans les sables mouvants de l’ignorance et l’obscurantisme.

Tant que les pays musulmans n’ont pas appris et compris que la vraie éducation n’est pas celle qui consiste de faire d’un enfant un bon musulman mais un futur citoyen conscient et responsable ils n’ont aucune chance de rattraper le train du progrès humain.

Le sacrilège n’est pas de leur raconter des contes de fées,de leur faire la lecture des livres pour enfants et de leur chanter des mélodies, c’est leur bourrer le crâne avec un enseignement néfaste à leur développement psychomoteur.

« Il n’y a d’Allah qu’Allah et Mahomet est son prophète », qu’on leur répète à longueur de journée, comme si ce slogan mortifère devrait leur suffit pour éveiller leur curiosité intellectuelle et aiguiser leur sens de créativité. Mais quand un message est inintelligible il faut le répéter inlassablement afin que l’on finisse par être assimilé et non pas compris.

Noyés dans les eaux boueuses nauséabondes du Coran ils ne peuvent voir le monde qu’à travers sa lorgnette obstruée. Ils sont comme des aveugles sans chien guide perdus dans la jungle urbaine d’une mégapole du tiers-monde.

De tous les « croyants » du monde ils sont les seuls pour qui le vrai repos est celui qu’ils auront dans la tombe. Le salut est dans la mort. Ce qui en dit long à leur état de déliquescence mentale et psychologique.

Ils sont shootés comme des fous aux bruits assourdissants des haut-parleurs des 5 appels à la prière. Leur vie ressemble à des chambres de torture. Ils n’ont d’horizon que la haine d’eux-mêmes et l’idéalisation d’un dieu illusoire et fantasmagorique qui les manipule comme un chef marionnettiste fait valser ses marionnettes, sauf que le premier le fait pour empoisonner la vie des hommes.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’homme musulman n’est pas dans l’estime de soi, un esclave soumis à son maître, vit dans la crainte de l’enfer, il n’est qu’une poussière de son vivant.

Ne parlons pas de leur prophète, il est au-dessus de tout, en tant que créateur de le religion de la négation de la vie humaine et du culte du suicide stade ultime pour tous les musulmans qui veulent partouzer halal dans l’au-delà mais non sans avoir satisfait le rite de passage : entraîner l’autre dans sa propre mort. Ainsi ceux qui tuent au nom d’Allah ne sont en réalité des suicidés de l’islam.

Un mouroir à ciel ouvert, c’est ça le monde de l’islam et le musulman est convaincu que la seule voie pour tous les hommes est la mort de la vie.

Il n’est pas étonnant que leurs femmes ressemblent de plus en plus à des spectres et des épouvantails qui effraieraient Frankenstein et Dracula et tous les princes des ténèbres.

Le jour est une éternelle nuit pour les musulmans, c’est pourquoi ils ne voient jamais le bout du tunnel dans lequel ils y sont depuis 1439 ans.
Pauvres humains pour qui la tristesse est leur seul lot de consolation. Les musulmans broient du noir et ne cessent de transformer leurs corps en cendres pour évacuer leur propre dégoût d’eux-mêmes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz