Quantcast
FLASH
[12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  |  Le Conseil des députés des Juifs britanniques dénonce les commentaires antisémites de la candidate travailliste aux élections de Peterborough, Lisa Forbes  |  L’Assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014, et le seul qui a été nommé risquait d’empêcher l’élection de Macron  |  Syrie: le nouveau bilan de la contre offensive israélienne est de 10 morts syriens  |  Si Dreuz n’en parle pas qui le fera? L’état de la victime juive d’un attentat islamiste au couteau à #Jérusalem s’améliore  |  Selon le dernier sondage Harvard CAPS/Harris Poll, #Trump n’a jamais vu son taux d’approbation de son action aussi élevé depuis deux ans, sous l’impulsion de l’optimisme des électeurs à l’égard de l’économie  |  En riposte à des tirs de missiles depuis le Golan syrien, l’armée israélienne a frappé plusieurs cibles de l’armée syrienne. Au moins 3 morts et 7 blessés parmi les soldats syriens  |  [01/06/2019] États-Unis : Un homme ouvre le feu à Virginia Beach, 12 morts et 9 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 29 novembre 2018

La compagnie de chemins de fer nationale des Pays-Bas va, pour la première fois, indemniser les proches de Juifs déportés vers les camps de concentration nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour Christophe Busch, directeur de la caserne Dossin à Malines, la SNCB devrait s’inspirer de cet exemple, et verser à son tour un dédommagement aux proches des victimes de l’Holocauste. La société belge des chemins de fer a en effet participé à la déportation d’environ 25.000 personnes vers Auschwitz.

Aux Pays-Bas, la décision d’indemniser les proches des victimes est survenue après des discussions entre le dirigeant de la société nationale Nederlandse Spoorwegen (NS), Roger van Boxtel, et l’ancien physiothérapeute de l’équipe de football Ajax, Salo Muller, qui a perdu ses deux parents pendant la guerre.

M. Muller milite depuis 2017 pour une indemnisation de la part de la NS, qui a transporté ses parents en train depuis Amsterdam vers le camp de transit de Westerbork, dans le nord-est des Pays-Bas. Depuis cet endroit, ils ont ensuite été envoyés vers le camp d’extermination d’Auschwitz, en Pologne.

Comme nombre d’autres entreprises néerlandaises, la NS a poursuivi ses activités au service des occupants nazis après l’invasion du pays par l’Allemagne en mai 1940, gagnant l’équivalent de millions d’euros en transportant des familles juives vers Westerbork, où environ 107.000 personnes ont été acheminées.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En Belgique aussi

La NS n’est pas la seule société de chemins de fer à avoir travaillé pour les autorités nazies. En Belgique aussi, plus de 25.000 personnes ont été déportées en train vers Auschwitz. « Plus de 28 convois sont partis de la caserne Dossin de Malines », souligne Christophe Busch, directeur de la caserne Dossin, devenue aujourd’hui un musée, mémorial, et centre de recherche sur la Shoah.

« Les déportations ont été effectuées à l’aide du personnel et du matériel des chemins de fer belge », ajoute Christophe Busch. « C’est en fait l’histoire d’une Belgique docile. Les enquêtes ont démontré qu’il y avait certainement la possibilité de refuser les déportations, mais ce n’est pas arrivé. Les ordres des Allemands ont tout simplement été exécutés », souligne-t-il.

Un signal fort

Il y a quelques années, la SNCB avait présenté ses excuses pour le rôle qu’elle a joué dans les déportations sur la Seconde Guerre mondiale. « Mais à part ça, il n’y a rien eu d’autre », remarque Christophe Busch.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

A ses yeux, la société belge des chemins de fer sortirait grandie si elle assumait davantage sa responsabilité. « Une indemnisation serait un signal important, révéler au grand jour tous les détails de l’histoire serait un signal encore plus fort », conclut-il.

Source : Vrt

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz