Publié par Christian Larnet le 29 novembre 2018

Le gouvernement italien a écouté son peuple et annoncé mercredi qu’il ne signerait pas le pacte de l’ONU sur les migrations (Global Compact for Migration).

Le gouvernement a indiqué qu’il ne participera pas au sommet prévu les 10 et 11 décembre à Marrakech où doit être définitivement adopté ce pacte, «se réservant d’adhérer ou non au document seulement une fois que le parlement se sera prononcé», a déclaré le président du Conseil Giuseppe Conte.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Par ailleurs, le parlement a adopté mercredi un décret-loi durcissant sa politique d’immigration, conformément aux vœux du leader conservateur Matteo Salvini, ministre de l’Intérieur et chef de la Ligue.

La Chambre des députés a adopté le texte – après le Sénat début novembre et dans les mêmes termes – par 396 oui contre 99 non, suite à la question de confiance posée dans les deux chambres sur ce décret-loi.

Le texte durcit la politique italienne en matière d’immigration :

  • Il remplace les permis de séjour humanitaires, actuellement octroyés à 25% des demandeurs d’asile et d’une durée de deux ans, par divers autres permis, comme «protection spéciale», d’une durée d’un an, ou «catastrophe naturelle dans le pays d’origine», d’une durée de six mois, entre autres.

Seulement quatorze députés du M5S n’ont pas pris part au vote.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz