FLASH
[11/12/2018] Si Dreuz n’informe pas le Quai d’Orsay de ce qui se passe dans le monde, qui le fera ? Le chef du renseignement israélien indique que l’Iran réduit sa présence en Syrie  |  Lyon: trois interpellations après un incendie et l’agression de policiers  |  Le futur gouvernement brésilien prévoit de se retirer du pacte de Marrakech – bref, tous les gouvernement populistes prennent les bonnes décisions  |  [10/12/2018] Alerte info : des colons arabes ont tiré en direction d’un poste de Tsahal près de Bir Zayit en Judée  |  Après avoir voulu briser les sanctions américaines contre l’Iran, condamné Israël 8 fois à l’ONU, poussé les pays d’Europe centrale à ne pas déplacer leurs ambassades à Jérusalem, le CDU de Merkel refuse de geler des fonds pour le terrorisme palestinien  |  Ils ont signé le pacte mondial pour les migrations de l’ONU – pour le compte des peuples – sans demander leur accord (qui aurait été non)  |  #Giletsjaunes : la moitié des radars du pays auraient été détruits – d’un côté, c’est la réponse à l’acharnement anti-voitures ; de l’autre, il faudra plus d’impôts pour les faire réparer  |  [09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Albert Bertold le 2 décembre 2018

Hanoucca est une fête juive très importante qui commence ce dimanche 2 décembre au soir. Elle dure 8 nuits et huit jours et tourne autour de trois pôles dont la modernité renvoie superbement à l’actualité :

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  1. La commémoration du Second Temple de Jérusalem à l’époque de la révolte des Macchabées (qui fondèrent la dynastie des Hasmonéens) contre l’Empire séleucide. Le chiffre 8, dans la tradition hébraïque, symbolise le dépassement de la nature. Les sages du Talmud ont enseigné que le miracle de la petite fiole d’huile qui permit d’allumer la grande Menorah du Temple durant 8 jours est le signe tangible que Dieu était aux côtés des Hasmonéens durant leur combat contre les envahisseurs grecs, et symbolise la Présence de Dieu hier comme aujourd’hui auprès du peuple juif.
  2. La victoire des Hasmonéens sur leurs ennemis n’a pas dévoyé le sens de leurs combats. Ils s’étaient battus pour rétablir le droit des Juifs à étudier la Torah et à accomplir les commandements. La victoire obtenue, ils restèrent fidèles à leur idéal. Ils célèbrent la fête en allumant des bougies qui symbolisent que les Juifs se battent pour que les valeurs spirituelles et morales l’emportent sur les forces de l’ombre. Propager la lumière de la Torah est la leçon des Hasmonéens.
  3. Les Hasmonéens doivent leur victoire à la famille. En effet, si le judaïsme a pu rester vivace pendant les périodes de persécution, c’est parce que dans les familles, seul noyau social pouvant échapper à la mainmise du pouvoir, on a poursuivi l’étude de la Torah et la pratique des Mitsvot.

Pendant cette période de huit jours, les femmes juives de la maison allument les bougies à la tombée de la nuit en chantant des chansons joyeuses, lisent des textes saints, et les enfants se livrent au jeu des toupies, gravées de quatre lettres de l’alphabet dont les initiales disent, en Israël « un grand miracle s’est produit ici », et en dehors de l’Etat juif, « un grand miracle s’est produit là-bas ».

Joyeuse fête de Hanoucca à nos lecteurs juifs !

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Albert Bertold pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz