FLASH
[21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 3 décembre 2018

« Je n’ai pas de tabou », a indiqué samedi soir le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, interrogé sur l’opportunité d’instaurer l’état d’urgence, après une journée de chaos à Paris, lors de la manifestation des Gilets jaunes. Une mesure préconisée par plusieurs syndicats policiers.

« Nous étudierons toutes les procédures qui nous permettront de sécuriser plus encore, a souligné le ministre de l’Intérieur sur BFM-TV. Tout ce qui permettra de sécuriser plus, moi je n’ai pas de tabou. Je suis prêt à tout regarder. »

L’état d’urgence, régime d’exception, avait notamment été mis en place après les attentats terroristes de Paris de 2015, mais aussi après les émeutes de novembre 2005 dans les banlieues.

Le ministre a comparé les auteurs des violences survenues samedi dans la capitale à des « factieux, des séditieux ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« On a identifié à peu près 3 000 personnes qui ont tourné dans Paris » et ont commis des dégradations, « ce qui a rendu effectivement beaucoup plus difficile l’intervention des forces de l’ordre », a expliqué le ministre.

« Tous les moyens de la police, de la gendarmerie, de la sécurité civile étaient mobilisés aujourd’hui », à Paris et en régions, a mis en avant Christophe Castaner, précisant que 4 600 policiers et gendarmes ont été mobilisés dans la capitale.

Alliance demande le « renfort de l’armée »

L’instauration de l’état d’urgence a été notamment demandé samedi soir par le syndicat de police Alliance et suggéré par le syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN) et Synergies-Officiers.

« On est dans un climat insurrectionnel, a dénoncé le numéro 2 du premier syndicat de gardiens de la paix, Frédéric Lagache. Il faut taper du poing sur la table. » Alliance réclame le « renfort de l’armée pour garder les lieux institutionnels et dégager ainsi les forces mobiles d’intervention », a détaillé le syndicat dans son communiqué.

« Face à des mouvements insurrectionnels, pour protéger les citoyens et assurer l’ordre public, il y a des mesures exceptionnelles à envisager. L’état d’urgence en fait partie », a tweeté le SCPN.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

« Les policiers refusent de servir de chair à canon à cause de stratégies attentistes qui ne font qu’enhardir les ennemis de la République », a affirmé le syndicat Synergies-Officiers dans une déclaration. Celui-ci « exige, sous peine d’assister à des drames enfantés par la convergence des haines, que le gouvernement ait le courage de prendre les mesures permises par les lois et la Constitution allant s’il le faut jusqu’à l’instauration de l’état d’urgence ».

Ce dimanche, dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche, un collectif de «gilets jaunes libres» propose au gouvernement une porte de sortie à la crise .

Source : Lavoixdunord

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz