Quantcast
FLASH
[21/05/2019] La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 décembre 2018

Dans un rapport, le Sénat critique vivement la politique d’asile et d’immigration défendue par le gouvernement. « Le Figaro » en révèle le contenu. Par LePoint.fr

La nouvelle politique immigration, asile et intégration ne passe pas auprès du Sénat. Ce jeudi, la Haute Assemblée doit voter les crédits associés à cette mission dans le projet de loi de Finances 2019. Mais elle devrait, en tout état de cause, les rejeter, selon les recommandations de la commission des Lois du Sénat. Dans un rapport, que Le Figaro a pu consulter, l’institution met en avant des failles majeures de la politique soutenue par le gouvernement afin d’enrayer la crise migratoire en France. Elle regrette ainsi que le gouvernement ne fournisse pas assez d’efforts « pour disposer de données précises concernant le nombre d’étrangers présents en situation irrégulière sur le territoire français ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des données qui existent pourtant, précise l’auteur du rapport, le sénateur LR François-Noël Buffet, en s’appuyant sur les chiffres des bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME). Cette aide permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier, dans certaines conditions, d’un accès gratuit aux soins. Selon le sénateur du Rhône, « 315 835 personnes en bénéficiaient au 31 décembre 2017 », soit 50 % de plus qu’en 2011, indique le Figaro. Pour François-Noël Buffet, « dans les faits, le nombre d’étrangers en situation irrégulière est probablement nettement supérieur, car cet indicateur ne permet pas de prendre en compte l’immigration irrégulière à caractère transitoire ».

Des mesures d’éloignement presque jamais appliquées

Une immigration irrégulière contre laquelle le gouvernement ne fait presque rien, dénonce le Sénat. Dans son rapport, il indique que les crédits qui sont alloués à la lutte contre cette immigration ne représentent que 8 % de la politique migratoire. Cela ne représente que 150 millions d’euros. Si un effort est réalisé sur la rétention des clandestins, il est en revanche « quasi nul depuis quatre ans sur les crédits dédiés à l’éloignement ». Une politique d’éloignement par ailleurs rarement mise en œuvre, souligne le rapport de François-Noël Buffet : alors que 103 940 mesures d’éloignement ont été prononcées en 2017, seules 17,5 % d’entre elles ont été réellement exécutées. Et les obligations de quitter le territoire français (OQTF) décidées en 2018 n’aboutissent pas non plus : « Sur les six premiers mois de 2018, 12,6 % des décisions d’éloignement seulement ont été exécutées. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour le président de la commission des Lois du Sénat, Philippe Bas, cette politique d’éloignement est « une politique en échec », cite Le Figaro. La faute, dit-il, à la non-application du règlement de Dublin qui implique le transfert des demandeurs d’asile dans le pays de l’Union européenne qui se trouve responsable de leur traitement. Sans parler d’un budget jugé insuffisant par le Sénat. Selon les précisions du Figaro, les crédits dédiés à l’immigration, l’asile et à l’intégration doivent augmenter de 12 % en 2019 pour atteindre 1,58 milliard d’euros. Une hausse qui devrait permettre une meilleure prise en charge des étrangers primo-arrivants. Globalement, ces efforts sont jugés « bienvenus » par le Sénat, mais bien loin d’être suffisants face à l’ampleur du problème et face aux objectifs fixés par l’exécutif. Et la Haute Assemblée d’asséner le coup de grâce : « Le budget de la mission est ainsi construit sur des hypothèses irréalistes qui permettent au gouvernement de minimiser les besoins de financement des politiques migratoires. »

Source : Lepoint

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz