Quantcast
FLASH
[18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  |  [10/06/2019] Bel aveu de biais anti-israélien : Le porte-parole de l’organisation israélienne controversée Breaking the Silence, a pris le poste de porte-parole du chef de la liste arabe Hadash-Ta’al  |  [05/06/2019] Sondage : #Biden a + de 10 points devant #Trump dans les Etats clé. Ca vous rappelle les sondages sur Clinton ?  |  [04/06/2019] Paris : Un homme armé d’un couteau a attaqué des policiers, il a été neutralisé par balle  |  [02/06/2019] Suite à la débâcle des Républicains aux élections européennes, Laurent #Wauquiez annonce qu’il démissionne de la présidence du parti  |  Le socialisme a causé la mort de plus de 100 millions de personnes sous Lénine, Staline et Mao. Maintenant, les jeunes veulent réessayer  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 7 décembre 2018

Dans un rapport, le Sénat critique vivement la politique d’asile et d’immigration défendue par le gouvernement. « Le Figaro » en révèle le contenu. Par LePoint.fr

La nouvelle politique immigration, asile et intégration ne passe pas auprès du Sénat. Ce jeudi, la Haute Assemblée doit voter les crédits associés à cette mission dans le projet de loi de Finances 2019. Mais elle devrait, en tout état de cause, les rejeter, selon les recommandations de la commission des Lois du Sénat. Dans un rapport, que Le Figaro a pu consulter, l’institution met en avant des failles majeures de la politique soutenue par le gouvernement afin d’enrayer la crise migratoire en France. Elle regrette ainsi que le gouvernement ne fournisse pas assez d’efforts « pour disposer de données précises concernant le nombre d’étrangers présents en situation irrégulière sur le territoire français ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Des données qui existent pourtant, précise l’auteur du rapport, le sénateur LR François-Noël Buffet, en s’appuyant sur les chiffres des bénéficiaires de l’aide médicale d’État (AME). Cette aide permet aux étrangers en situation irrégulière de bénéficier, dans certaines conditions, d’un accès gratuit aux soins. Selon le sénateur du Rhône, « 315 835 personnes en bénéficiaient au 31 décembre 2017 », soit 50 % de plus qu’en 2011, indique le Figaro. Pour François-Noël Buffet, « dans les faits, le nombre d’étrangers en situation irrégulière est probablement nettement supérieur, car cet indicateur ne permet pas de prendre en compte l’immigration irrégulière à caractère transitoire ».

Des mesures d’éloignement presque jamais appliquées

Une immigration irrégulière contre laquelle le gouvernement ne fait presque rien, dénonce le Sénat. Dans son rapport, il indique que les crédits qui sont alloués à la lutte contre cette immigration ne représentent que 8 % de la politique migratoire. Cela ne représente que 150 millions d’euros. Si un effort est réalisé sur la rétention des clandestins, il est en revanche « quasi nul depuis quatre ans sur les crédits dédiés à l’éloignement ». Une politique d’éloignement par ailleurs rarement mise en œuvre, souligne le rapport de François-Noël Buffet : alors que 103 940 mesures d’éloignement ont été prononcées en 2017, seules 17,5 % d’entre elles ont été réellement exécutées. Et les obligations de quitter le territoire français (OQTF) décidées en 2018 n’aboutissent pas non plus : « Sur les six premiers mois de 2018, 12,6 % des décisions d’éloignement seulement ont été exécutées. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pour le président de la commission des Lois du Sénat, Philippe Bas, cette politique d’éloignement est « une politique en échec », cite Le Figaro. La faute, dit-il, à la non-application du règlement de Dublin qui implique le transfert des demandeurs d’asile dans le pays de l’Union européenne qui se trouve responsable de leur traitement. Sans parler d’un budget jugé insuffisant par le Sénat. Selon les précisions du Figaro, les crédits dédiés à l’immigration, l’asile et à l’intégration doivent augmenter de 12 % en 2019 pour atteindre 1,58 milliard d’euros. Une hausse qui devrait permettre une meilleure prise en charge des étrangers primo-arrivants. Globalement, ces efforts sont jugés « bienvenus » par le Sénat, mais bien loin d’être suffisants face à l’ampleur du problème et face aux objectifs fixés par l’exécutif. Et la Haute Assemblée d’asséner le coup de grâce : « Le budget de la mission est ainsi construit sur des hypothèses irréalistes qui permettent au gouvernement de minimiser les besoins de financement des politiques migratoires. »

Source : Lepoint

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz