Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 décembre 2018

Le président Trump a affiché son soutien aux Gilets jaunes qui manifestent contre la taxe carbone sur les carburants du « gauchiste radical » Macron :

« L’Accord de Paris ne fonctionne pas très bien pour Paris. [Il y a des] protestations et émeutes dans toute la France. Les gens ne veulent pas payer de grosses sommes d’argent, beaucoup d’argent, aux pays du tiers monde (qui sont gérés de façon douteuse), afin de « peut-être » protéger l’environnement. [Des manifestants] chantent « Nous voulons Trump ! » J’adore la France ! »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Fait étrange, dans les manifestations les plus hostiles à Trump, aux Etats-Unis, je n’ai jamais entendu personne chanter « Nous voulons Macron ! »

Plus tôt dans la semaine, Trump a qualifié le président français de « gauchiste radical » et de « marxiste culturel », en retweetant le message suivant :

« Il y a des émeutes en France socialiste à cause des taxes sur les carburants de la gauche radicale.
Les médias en parlent à peine.
L’Amérique est en plein essor, l’Europe brûle.
Ils veulent couvrir la rébellion de la classe moyenne contre le marxisme culturel. »

Lorsque Macron a annulé sa décision d’imposer une taxe sur les carburants, Trump s’est payé sa tête et a tweeté, ironique :

« Je suis heureux que mon ami @EmmanuelMacron et les manifestants à Paris soient d’accord avec la conclusion à laquelle je suis arrivé il y a deux ans. L’Accord de Paris est mortellement défectueux parce qu’il augmente le prix de l’énergie des pays qui ont le sens des responsabilités, tout en blanchissant certains des pires pollueurs… »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

33
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz