Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 décembre 2018

Si je vous parle de ce tragique assassinat qui ne semble pas être rattaché au terrorisme, mais à l’islam, c’est que ma surprise fut grande de le découvrir dans la presse britannique (1) et américaine (2).

A Paris, un conférencier irlandais a été poignardé à mort pour avoir « insulté le prophète Mahomet », selon les aveux de son meurtrier pakistanais, et rien ou presque dans la presse française.

Les journalistes ont caché les faits essentiels de ce drame parce qu’ils travaillent frénétiquement à redorer l’image de l’islam. Que quelqu’un fasse œuvre charitable et les prévienne d’économiser leurs énergies. La cause est perdue. Entre les attentats et les conflits mondiaux, la persécution des chrétiens et des homosexuels, les « déplorables » ont compris à quoi s’en tenir.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Ce que les médias en langue anglaise nous apprennent :

  • Un ressortissant pakistanais a poignardé à mort un conférencier irlandais, mercredi dernier à Paris, et a déclaré à la police qu’il avait attaqué parce que le conférencier avait « insulté le prophète Mahomet ».
  • L’agresseur, identifié par les autorités comme ayant 37 ans sous le nom Ali R., a été vu en train de parler avec le conférencier John Dowling, 66 ans, devant le Pôle universitaire Léonard de Vinci où Dowling enseignait l’anglais, avant de brandir un couteau de cuisine et de poignarder le professeur dans la gorge et au thorax, à de nombreuses reprises, rapporte le Daily Mail (2).
  • La police a arrêté Ali sur les lieux.
  • Il a avoué avoir poignardé Dowling 13 fois parce que le professeur parlait mal de Mahomet.
  • Ali a également avoué qu’il en voulait à Dowling depuis qu’il a échoué à ses examens et a été expulsé de l’université en septembre 2017.

« Il est venu en France il y a deux ans pour intégrer l’école de management, mais n’a pas réussi sa première année », a déclaré le procureur Catherine Denis, selon le Daily Mail. « Depuis lors, il était retourné au collège, et était devenu indésirable au point qu’il n’était plus autorisé à y entrer. »

Ali prétendait que Dowling avait manqué de respect à Mahomet en montrant un dessin de Mahomet à sa classe d’anglais, bien que les étudiants interrogés par les autorités aient déclaré ne pas se souvenir qu’un tel dessin ait jamais été montré.

« Il a produit un dessin, qu’il a montré en classe, insultant le prophète Mahomet », a affirmé Ali à Denis.

Denis a également déclaré que les preuves suggèrent qu’Ali n’était lié à aucun groupe terroriste, mais qu’il était simplement un fervent adepte de l’Islam et un « patriote obsessionnel » de la République islamique du Pakistan.

« Nous n’avons pas de preuve de radicalisation, mais plutôt le sentiment d’avoir affaire à quelqu’un qui est très religieux, très pieux, très pratiquant », a dit Denis.

Les autorités ont indiqué qu’Ali avait renouvelé son permis de séjour et acheté le couteau de cuisine dans un magasin près de l’université peu avant l’attaque.

Si la curiosité vous prend, lisez le compte-rendu, ou devrais-je plutôt dire, le torchon de l’Express (3), un modèle de désinformation rédigé de telle façon que le lecteur ne puisse absolument apprendre ce qui s’est vraiment passé. Le journalisme a disparu, il a été remplacé par le militantisme de gauche.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

(1) Daily Caller
(2) Daily Mail
(3) L’Express

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :