Publié par Gaia - Dreuz le 9 décembre 2018

Le Journal du Dimanche publie une enquête d’opinion commandée par La République en Marche en vue du scrutin de mai prochain.

Simple contre-feu ou hypothèse crédible? Selon le Journal du Dimanche en kiosques ce 9 décembre, le parti présidentiel La République en Marche a commandé un sondage à Ipsos dans lequel la politisation des gilets jaunes est éprouvée. Ainsi, l’institut a testé sur les quelque mille personnes interrogées la possibilité que la mobilisation présente une liste aux élections européennes du mois de mai.

Et les résultats sont remarquables: en cas de participation d’une liste de gilets jaunes au scrutin, celle-ci se placerait immédiatement en quatrième position avec 12% des voix, certes loin de LREM (21%), mais au coude à coude avec le Rassemblement national (14%), les écologistes (13%), les Républicains (11%) et la France insoumise (9%).

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Si ce scénario est pour l’heure très peu probable, du fait du manque d’unité et de revendications précises au sein du mouvement, il est intéressant de noter à qui les gilets jaunes ponctionneraient des votes. En effet, sans leur liste, le même sondage donne trois points de plus au parti d’extrême droite présidé par Marine Le Pen (17%) et autant aux Insoumis de Jean-Luc Mélenchon (12%).

Le parti d’Emmanuel Macron désormais présidé par Stanislas Guérini, en revanche, demeurerait à 21% des voix. Reste toutefois à savoir ce que va devenir le mouvement, pour l’heure largement soutenu par les Français, mais pas forcément aussi populaire dans six mois, au moment du scrutin européen.

Le sondage cité ici a été réalisé pour LREM par l’Institut Ipsos les 5 et 6 décembre derniers sur un échantillon représentatif de 957 Français âgés de 18 ans et plus.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Huffingtonpost

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz