Publié par Piotr Stammers le 11 décembre 2018

Le Premier ministre Edouard Philippe a reçu le 7 décembre son homologue palestinien Rami Hamdallah à Paris.

Il lui a offert, avec l’argent des impôts des Gilets jaunes, qui manifestent depuis 4 semaines pour une diminution de ces impôts :

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

  • 16 millions d’euros par an pour le « renforcement des institutions palestiniennes » par le renouvellement de l’aide budgétaire à l’Autorité palestinienne.
  • 5 M€ d’aide pour la période 2018-2019 pour « l’appui au développement du secteur privé palestinien ».
  • 20 M€ de contribution financière au budget l’UNRWA pour 2019.
  • 40 millions d’euros (par l’AFD) à des « projets » en Palestine, dont la construction d’une station de traitement des eaux usées à Gaza pour 2019.

Total : 81 millions. Assez pour apaiser la communauté musulmane française, si proche de ses frères palestiniens. Et bien non…

Ce mardi 11 décembre, un homme, Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg et fiché S, a tiré sur la foule près du marché de Noël, la piste terroriste est confirmée et un procureur antiterroriste a été désigné.

Dans la confusion, des chiffres contradictoires ont été publiés sur le nombre de victimes, qui vont de 1 à 5 morts et 8 à 11 blessés, comme c’est fréquemment le cas dans les moments qui suivent immédiatement un attentat. Mais le dernier bilan serait de 2 morts, 14 blessés dont 7 graves.

Un enregistrement des coups de feu – dont nous n’avons pas pu vérifier l’authenticité – a été publié sur Twitter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz