FLASH
[22/01/2019] Braquage d’une banque sur les Champs-Élysées: les suspects en fuite avec le contenu de 30 coffres  |  La Cour suprême confirme temporairement l’interdiction des transsexuels dans l’armée demandée par l’Administration Trump  |  [21/01/2019] Google a été condamnée à une amende de 57 millions de dollars par la France pour violation à la loi sur la vie privée  |  Le Premier ministre Netanyahu et le Président du Tchad, Idriss Déby, annoncent la reprise des relations diplomatiques entre les 2 pays. L’Iran, fou de rage, n’a pas réussi à faire dérailler les accords  |  Attaque à la voiture piégée contre un convoi des forces américano-kurdes en Syrie – bilan encore inconnu  |  Le gouvernement allemand annonce qu’il ferme l’accès à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air (qui transporte des armes pour les terroristes soutenus par l’Iran)  |  4 terroristes musulmans interpellés après l’explosion d’une voiture devant un tribunal à Londonderry  |  [20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 décembre 2018

Le président de la République est la cible de nombreuses critiques, parfois même en provenance de sa majorité. Récemment, c’est l’un des poids lourds du gouvernement qui s’en est pris à lui…

Emmanuel Macron : quand Jean-Yves Le Drian le critique vertement

C’est un poids lourd du gouvernement. Pourtant, le ministre des Affaires étrangères n’a que peu retenu ses coups contre Emmanuel Macron. Jean-Yves Le Drian, doyen du gouvernement, s’est positionné dimanche sur une ligne assez similaire à celle de Gérard Collomb. « On ne prend pas suffisamment en compte l’impact social et politique des mesures que nous sommes amené à prendre », a-t-il déploré.

« On ne réforme pas un pays uniquement par le haut. Ce n’est pas propre à ce quinquennat. Il y a eu d’autres moments où des orientations fortes fixées par le sommet n’ont pas réussi à ruisseler parce qu’il n’y avait pas suffisamment d’adhésion », a poursuivi l’ancien socialiste. Avant de réclamer d’Emmanuel Macron qu’il « parle de la mise en œuvre d’un nouveau contrat social, la préparation de ce qui doit être le partage social au XXIème siècle, l’Etat providence au XXIème siècle », rapporte Challenges qui évoque des critiques « à mots à peine couverts » sur l’ensemble de l’action présidentielle des 18 derniers mois.

Pour Jean-Yves Le Drian, ce contrat social constitue la réponse à la crise des « gilets jaunes », elle-même le miroir d’un « sentiment profond d’inégalité » qui remonterait « à loin » et qui « donne aux et aux autres le sentiment que les efforts sont demandés toujours aux mêmes ». « Il faut enrayer cela et pour cela il faut une parole forte du président de la République », a-t-il fait valoir.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Emmanuel Macron sous le feu des critiques ?

« Macron a un problème de fin de moi », juge un proche anonyme du président, cité par le magazine people Voici. Jean-Yves Le Drian ne serait pas le seul de son camp à cibler le chef de l’Etat. En effet, plusieurs collaborateurs de l’Elysée affirment qu’Emmanuel Macron « ne peut plus être Jupiter, Dieu sur terre qui concentre tous les pouvoirs ». Ils évoquent même un « rejet viscéral de sa personne » et un soulignent que « le côté mépris de classe, ce n’est pas bon »…

« S’il n’arrive pas à désamorcer les choses, ça va repartir et il devra céder les clés en nommant à Matignon un Premier ministre qui incarne l’union nationale. Ce serait une capitulation », ajoute d’ailleurs l’un de ses proches. Ce qui est sûr, c’est qu’entre le chef de l’Etat et son Premier ministre, les relations se sont refroidies…

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Planet

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz