Quantcast
FLASH
[20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  |  Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 décembre 2018

Le rendez-vous était fixé de longue date : mardi soir, Emmanuel Macron recevait à l’Elysée les parlementaires de la majorité. S’il a dû s’éclipser rapidement à cause de l’attentat de Strasbourg, le Président a quand même eu le temps de faire passer quelques messages.

Il a écourté le rendez-vous à cause de l’attaque de Strasbourg. Mais mardi soir, devant les parlementaires de la majorité réunis à l’Elysée, Emmanuel Macron a tenté de répondre à ceux qui lui reprochaient un manque d’écoute. Et là encore, comme devant des élus des Yvelines quelques jours auparavant, le chef de l’Etat a avancé sur le terrain du mea culpa. « En avançant sur l’économique très rapidement à juste titre, mais en jalonnant les attentes sociales, c’était une erreur » et cela ne correspondait pas au « en même temps », a-t-il déclaré, alors que se prépare l’acte 5 des Gilets jaunes.

Selon L’Opinion, le président de la République a dit être « le premier responsable » de la colère actuelle, car il « a sous-estimé la profondeur de la crise sociale ». « Je n’ai pas assez vu le départ de feu, et il a ensuite fallu un Canadair pour l’éteindre », a-t-il complété, reconnaissant aussi qu’il devait parler « plus simplement » aux Français ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Il veut une meilleure « co-construction »

« Moi aussi, j’ai un travail à faire sur moi-même, j’ai tendance à parler cash », a également déclaré Emmanuel Macron.

On ne peut réformer qu’avec le peuple et les corrections que j’ai faites s’inscrivent dans l’ADN d’En marche

Alors que la réunion de groupe le matin-même à l’Assemblée avait été animée, certains élus reprochant à l’exécutif de ne pas s’appuyer sur eux, ni de les écouter assez, le chef de l’Etat a dit souhaiter une meilleure « co-construction » entre la majorité et le gouvernement. « On ne peut réformer qu’avec le peuple et les corrections que j’ai faites s’inscrivent dans l’ADN d’En marche », a complété Emmanuel Macron mardi soir.

Dans leur circonscription, les députés ont reçu de plein fouet la colère des Gilets jaunes. Plusieurs permanences d’élus ont été vandalisées, quelques domiciles approchés par des manifestants, une élue affirmant ne pouvoir sortir sans un gendarme à ses côtés, une autre a vu sa voiture partir en fumée… Le député Benoit Potterie a, lui, reçu une balle avec ce message : « La prochaine fois, tu la prends entre les deux yeux. »

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Les parlementaires sont sortis de ce rendez-vous quelque peu réconfortés. Un participant le résume dans Le Monde : « C’est presque physique. Dès qu’ils le voient, ça [la colère] redescend. »

Source : Lejdd

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :