Quantcast
FLASH
[18/11/2019] Horrible nouvelle – La majorité des Américains ne veut pas de destitution, 76 % ne font pas confiance aux démocrates et croient que les médias font pression pour la destitution  |  [17/11/2019] La zone verte fortifiée de Bagdad, qui abrite des ambassades et des bâtiments gouvernementaux, a été touchée par une roquette. Pas de victime  |  Deux croix gammées ont été découvertes dans les toilettes d’une école du Maryland  |  Tout va mieux avec Macron : 7 Français sur 10 préfèrent avoir froid plutôt qu’allumer le chauffage  |  Netanyahou dimanche matin « Notre politique de sécurité n’a pas changé, pas même légèrement. Nous avons gardé toute notre liberté d’action et nous porterons atteinte à ceux qui veulent nous atteindre”  |  [16/11/2019] C’est reparti. Les foules de Téhéran crient « Mort au Dictateur » et « Reza Shah repose en paix. »  |  Syrie : Une grosse explosion frappe un terminal de bus à Al-Bab sous contrôle turc. 10 civils auraient été tués, milices Kurdes soupçonnés  |  Regime répressif de Macron contre les Gilets Jaunes : 24 interpellations et plus de 2000 contrôles avant la manif de Paris  |  [15/11/2019] Cette nuit #Israël a bombardé les cibles terroristes du Jihad islamique en réponse aux dernières attaques de roquettes de #Gaza  |  [13/11/2019] Les partisans de Quaido envahissent l’ambassade du Venezuela au Brésil et annoncent la nomination d’un nouvel « ambassadeur »  |  Isère : 20 et 12 ans de prison requis contre le couple salafiste  |  #Israël/ #Gaza: la France condamne les tirs de roquettes terroristes sur l’Etat juif  |  #Israël : une roquette terroriste a percuté une maison d’Ashkélon, au sud du pays, lors du dernier tir de roquettes de #Gaza  |  L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 14 décembre 2018

Voilà l’Europe sans frontière : 

Un Britannique a organisé un rassemblement contre les gangs de violeurs musulmans à Sunderland. Il risque sept ans de prison. William Charlton, 53 ans, a été accusé par la police d »’incitation à la haine raciale ».

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Il était en colère parce que des viols étaient commis par des migrants dans sa ville.

Il a pris la parole lors de rassemblements avec Tommy Robinson et a dit que les coupables étaient de « violeurs », des « animaux » et des « monstres ».

Son procès a lieu en ce moment (1).

La procureur Sharon Beattie a affirmé que Charlton avait dit qu’il voulait protéger les femmes contre les agressions sexuelles, mais qu’il s’agissait d’un « écran respectable » pour ses véritables intentions.

Beattie a dit au jury :

« Les accusations reflètent la conduite de l’accusé en relation avec une série de marches qu’il a organisées et de discours qu’il a prononcés à Sunderland pendant une période d’environ un an.

Il a prononcé un certain nombre de discours et le thème était le même : la protection des femmes contre les agressions sexuelles. C’était sa cause, sa mission, protéger les femmes de Sunderland du viol et de la violence sexuelle.

Une source a déclaré à Politicalite (2) : « Ils essaient de l’arrêter pour discours de haine, il risque jusqu’à 7 ans ».

En janvier dernier, au cours de la première audition, le juge de district Roger Elsey avait déclaré à la cour : « Ces délits sont passibles d’une peine maximale de sept ans de prison. » (3)

Et pendant ce temps, en Belgique…

Le violeur de 30 ans d’une jeune fille n’ira pas en prison, rapporte le journal HLN (4). Au lieu de cela, il a reçu une condamnation avec sursis parce qu’il « a un casier judiciaire vierge ».

Un couple de Louvain a été menacé par un Africain alors qu’ils faisaient l’amour dans les escaliers de Grote Markt.

Au cours de l’horrible attentat, qui s’est produit il y a cinq ans, le migrant a agressé l’homme et violé la jeune fille au même endroit.

L’homme a appelé la police et après leur arrivée, l’Africain a réussi à se sauver, mais il a été appréhendé. Les preuves médico-légales ont montré que la jeune fille a effectivement été violée par le migrant.

Mais le tribunal n’a condamné l’homme qu’à une peine de deux ans avec sursis, puisqu’il n’avait jamais été condamné auparavant, l’a contraint à suivre des cours pour les auteurs de violences sexuelles. En outre, il a été privé de ses droits civils pendant encore cinq ans.

L’homme qui s’était adressé à la police a été accusé de négligence. Cependant, il a été acquitté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Source :

(1) Chronicle Live
(2) Politicalite
(3) Sunderland Echo
(4) HLN

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz