Quantcast
Publié par Piotr Stammers le 14 décembre 2018

Le président égyptien Abd al-Fattah al-Sisi est-il un vilain raciste ? Un affreux identitaire d’extrême-droite ? Un islamophobe ? Il sera difficile de le soutenir. Pourtant, il a récemment pris la parole lors d’un forum, où il a délivré en termes clairs et simples un message à ceux qui sont partis ou qui veulent migrer vers Europe.

« Si vous allez dans un autre pays, vous devez suivre leurs lois et leur culture, sinon, n’y allez pas », a-t-il dit.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En novembre, al-Sisi participait au Forum mondial de la jeunesse à Charm el-Cheikh, en Égypte. On lui a demandé comment il voyait le fait que plusieurs pays européens ferment maintenant la porte à ceux qui veulent émigrer en Europe.

Sa réponse était claire :

« Au lieu de me demander pourquoi l’Europe nous ferme la porte, vous devriez demander pourquoi les Afghans ne prennent pas mieux soin de leur pays. Il en va de même pour le Pakistan, l’Egypte, la Syrie, la Libye, l’Irak, le Yémen et la Somalie. »

Il trouve déraisonnable que les gens de ces pays s’attendent à ce que l’Occident se contente d’ouvrir sa porte et de les accueillir. Des gens qui, souvent, ne veulent même pas s’intégrer dans la société, mais maintiennent leur culture et leur morale, qui sont très différentes de celles du monde occidental.

« Vous exigez de migrer avec votre culture qui, selon vous, est absolument hors de question de la changer, et [vous dites] que ceci n’est pas négociable. Vous dites ‘c’est ce que nous sommes et vous devez nous accepter [tels que nous sommes] sur la base des droits de l’homme’.

Si vous émigrez dans un autre pays en tant qu’invité, alors vous devriez suivre complètement leurs lois, leurs coutumes, leurs traditions et leur culture.

Si vous n’êtes pas prêt à le faire, vous ne devriez pas émigrer. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les pays ouvrent leurs portes et vous permettent d’entrer, puis qu’ils changent et que vous créiez des problèmes », a-t-il conclu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz