FLASH
[20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 14 décembre 2018

Le président égyptien Abd al-Fattah al-Sisi est-il un vilain raciste ? Un affreux identitaire d’extrême-droite ? Un islamophobe ? Il sera difficile de le soutenir. Pourtant, il a récemment pris la parole lors d’un forum, où il a délivré en termes clairs et simples un message à ceux qui sont partis ou qui veulent migrer vers Europe.

« Si vous allez dans un autre pays, vous devez suivre leurs lois et leur culture, sinon, n’y allez pas », a-t-il dit.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

En novembre, al-Sisi participait au Forum mondial de la jeunesse à Charm el-Cheikh, en Égypte. On lui a demandé comment il voyait le fait que plusieurs pays européens ferment maintenant la porte à ceux qui veulent émigrer en Europe.

Sa réponse était claire :

« Au lieu de me demander pourquoi l’Europe nous ferme la porte, vous devriez demander pourquoi les Afghans ne prennent pas mieux soin de leur pays. Il en va de même pour le Pakistan, l’Egypte, la Syrie, la Libye, l’Irak, le Yémen et la Somalie. »

Il trouve déraisonnable que les gens de ces pays s’attendent à ce que l’Occident se contente d’ouvrir sa porte et de les accueillir. Des gens qui, souvent, ne veulent même pas s’intégrer dans la société, mais maintiennent leur culture et leur morale, qui sont très différentes de celles du monde occidental.

« Vous exigez de migrer avec votre culture qui, selon vous, est absolument hors de question de la changer, et [vous dites] que ceci n’est pas négociable. Vous dites ‘c’est ce que nous sommes et vous devez nous accepter [tels que nous sommes] sur la base des droits de l’homme’.

Si vous émigrez dans un autre pays en tant qu’invité, alors vous devriez suivre complètement leurs lois, leurs coutumes, leurs traditions et leur culture.

Si vous n’êtes pas prêt à le faire, vous ne devriez pas émigrer. Vous ne pouvez pas vous attendre à ce que les pays ouvrent leurs portes et vous permettent d’entrer, puis qu’ils changent et que vous créiez des problèmes », a-t-il conclu.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz