Quantcast
FLASH
[23/10/2019] Les corps de 39 personnes ont été découverts dans la remorque d’un camion cette nuit dans la région britannique de l’Essex  |  [22/10/2019] La preuve qu’un gauchiste avec blackface est toujours pardonné. Trudeau servira un autre mandat à titre de premier ministre  |  [21/10/2019] Mieux que n’importe quel sondage : #Trump explose les records de collecte de fonds: 300 millions de dollars pour sa campagne de réélection  |  [17/10/2019] Le vice président américain annonce un cessez le feu entre kurdes et turcs  |  Tsahal a tué 2 terroristes musulmans qui ont percuté une jeep de l’armée lors d’une opération antiterroriste à Ramallah illégalement occupée par les palestiniens  |  [15/10/2019] Les kurdes auraient repris la ville frontalière de Ras al-Ayn /Sari Kani aux milices soutenues par la Turquie  |  4 terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés dans la nuit en Judée juive colonisée par les arabes sous le nom de Cisjordanie  |  [14/10/2019] Kais Saied élu président de Tunisie avec 72.71%  |  [12/10/2019] Au moins 4 morts et 3 blessés dans une fusillade à New York  |  4 morts, nombreux blessés dans une fusillade à Brooklyn  |  Attentat par fusillade en Samarie illégalement colonisée par les Palestiniebs : des terroristes musulmans ont ouvert le feu à partir d’un véhicule – Pas de blessés  |  [11/10/2019] Attaque au couteau près du Capitol à Washington  |  Une explosion s’est produite ce matin (vendredi) sur un pétrolier iranien dans la mer Rouge, près de la ville portuaire de Djedda, en Arabie saoudite. L’Iran parle de 2 tirs de missiles  |  [09/10/2019] Le préfet de police de Paris porte plainte pour « apologie du terrorisme » après que des commissariats franciliens ont reçu des appels avec des chants islamistes de vidéos de propagande de Daesh  |  Allemagne-Fusillade: Au moins 2 morts à Halle dans ce qui paraît être un attentat #antisémite  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 15 décembre 2018

Aujourd’hui tu nous as hélas quittés, nous tes enfants.

Après un long et douloureux déclin, l’abandon des principes démocratiques de l’état de droit, de sécurité intérieure, de la protection de tes citoyens et après la perte de ta propre identité, de tes traditions, de tes valeurs sous l’emprise croissante de l’islam, tu as abandonné une partie très importante de ta souveraineté nationale à Marrakech.

Nous pleurons l’Allemagne décédée le 10.12.2018

Les funérailles auront lieu dans les jours, les semaines, les mois à venir lors de manifestations, de rassemblements, de protestations de citoyens patriotes, qui n’ont pas abandonné l’Occident chrétien ni leur patrie.

 

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

La fiction “1984” de George Orwell rattrapa et dépassa la réalité au bout de 35 ans. En approuvant à Marrakech le Pacte des migrations de l’ONU, Angela  Merkel et sa meute ont fait de la fiction une réalité.

Suite à l’approbation par Merkel de ce pacte méphistolique, un auteur qui se présentait comme « le soldat inconnu de la liberté » a décrit sa vision du futur sous forme de fiction. Publié sur PI.News, j’ai traduit et adapté cette fiction, qui pourrait bien se transformer en réalité, si nous les peuples européens n’arrêtons pas par les urnes la progression de l’immigration musulmane décidée par Merkel und Co.

Ce pacte soi-disant non contraignant pourrait en réalité s’appliquer à tous les Etats-membres. C’est du moins ce qu’expliqua Angela Merkel le 12 octobre dernier lors d’un débat au Bundestag à un député de l’AFD, Martin Hebner, qui lui fit remarquer qu’un certain nombre de pays, dont des Etats membres de l’UE, avaient rejeté le Pacte onusien sur les migrations.

Selon A. Merkel, « lors de l’Assemblée générale de l’ONU, le pacte sera à nouveau discuté pour être définitivement adopté. N’importe quel Etat membre pourra demander un vote. Si ce vote était approuvé par deux tiers des pays de l’ONU, il s’appliquerait alors à tous. Il en est ainsi quand des décisions sont prises à la majorité. »

Adenauer reconstruisit l’Allemagne. Helmut Kohl créa l’unité nationale. Schröder et Fischer jetèrent les bases propices à l’immigration clandestine. L’idée d’une Allemagne unie, heureuse et pacifique leur était insupportable. Quant à Angela Merkel, elle a mis en œuvre la destruction de son propre pays et celle de l’Europe au nom d’un monde meilleur, multiculturel, humaniste, ouvert.

Elle n’a lésiné ni sur les efforts ni sur les dépenses pour favoriser l’immigration musulmane avec son cortège d’attaques, d’agressions, de meurtres. Elle doit être la chancelière préférée de l’Etat islamique.

Toutefois, selon la bien-pensance, ce n’est ni elle, ni l’EI le problème, mais Trump, Orban, Salvini, Netanyahu, tous ceux qui lancent inlassablement des avertissements, s’opposent à l’immigration de masse, protègent leur peuple, leur pays et persistent à vouloir fermer les frontières.

République islamique d’Allemagne, décembre 2035 ou l’Age d’Or d’al Alemania

Il fait froid en cette nuit de décembre 2035. Autrefois, en cette période festive de l’année, on célébrait l’Avent, la Saint-Nicolas, la Sainte Nuit, la naissance de Jésus Christ. Les marchés de Noël fleurissaient dans nos villes et nos villages. Nos rues brillaient de mille feux. L’esprit de Noël flottait dans l’air. Nous ne devions pas barricader nos marchés de Noël avec des blocs ou des sapins en béton. Personne n’utilisait un camion pour foncer sur les familles, qui se promenaient tranquillement sur les marchés.

Nous étions attentionnés et émus. Nous étions exubérants et forts. 

Ces belles fêtes, dont on se souvient avec tristesse aujourd’hui, ne sont plus célébrées depuis 14 ans déjà dans ce pays autrefois appelé “Allemagne”, car le nouveau gouvernement l’a interdit. Oui, interdit comme tant d’autres choses merveilleuses, dont je me souviens avec nostalgie. Que s’est-il passé? Pourquoi n’avons-nous pas prêté attention aux différents signaux qui pourtant clignotaient et viraient au rouge? Pourquoi avons-nous ignoré les avertissements des lanceurs d’alerte, naïvement fiers de notre bonne conscience, bercés par notre angélisme et notre fol orgueil d’être un peuple ouvert, tolérant, accueillant, enfin admiré par l’Occident?

Il y a environ 20 ans, en 2015, l’ancienne chancelière ouvrit grandes les frontières de notre pays à un flot continu de réfugiés en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique et permit généreusement à “ses invités” d’y entrer librement sans exercer le moindre contrôle. Il s’agissait d’une aide humanitaire offerte à tous ces malheureux, fuyant les horreurs de la guerre. Ils furent accueillis avec des fleurs, des peluches, des sourires, de jolies pancartes “Welcome Refugees”. Très vite, la classe politique et les médias louèrent cette immigration et la décrivirent comme enrichissante pour le pays. Les migrants furent comparés à des “cadeaux” du ciel, à des “Goldstücken”, de véritables pièces d’or. Ils étaient une bénédiction pour le pays, une pluie de travailleurs qualifiés, respectueux, dignes qui allaient contribuer à un nouveau miracle économique et au payement de nos pensions.

Les rares voix critiques furent rapidement réprimées, réduites au silence, marquées du sceau infâme de “nazis”. Les gardiens du Graal de la nouvelle moralité mondiale devinrent les orateurs intolérants de la pensée dominante.

En dépit des agressions sexuelles de masse, des attaques meurtrières quotidiennes au couteau, des vols, des viols à répétition, des meurtres, des attentats à la voiture et au camion-bélier, commis par les futurs “nouveaux” Allemands à l’encontre de la population hôte, on persista à ignorer les mises en garder d’un jeune parti appelé” AFD et on continua à banaliser les dangers : d’autres peuples, d’autres coutumes! Nous, les Allemands, devions nous adapter aux musulmans et non l’inverse, conformément à la nouvelle morale des progressistes.

En raison des coûts faramineux liés à cette immigration massive, taxes et impôts ne cessèrent d’augmenter pour les travailleurs allemands. Ces hausses furent d’abord justifiées par les hausses des prix des carburants. Par la suite, elles furent clairement expliquées par l’une ou l’autre obligation d’augmenter les taxes et/ou les impôts. Et les mises en garde des lanceurs d’alerte contre les conséquences de cette politique désastreuse furent superbement ignorées, voire réduites au silence par les lois sur la censure, sous couvert de la protection des données pour la liberté d’expression : “CONSTRUIS-TOI MON OPINION. Sinon, tu seras accusé de fomenter la haine, la xénophobie, l’islamophobie et d’avoir ainsi contribué à la radicalisation de ces chers chérubins. »

De plus en plus de voix se levèrent pour avertir les peuples du danger, mais elles ne purent empêcher la signature du Pacte pour la migration de l’ONU par une majorité de pays y compris le nôtre, l’Allemagne d’Angela Merkel. Les potentats arabes et africains jubilaient. Ils pouvaient enfin continuer à acheter “des lits et des maisons en or” et envoyer des familles entières en Europe, notamment en Allemagne, exploiter la folie droit-de-l’hommiste de l’Occident. Les passeports et les voyages seront désormais gratuits et l’immigration un droit.

Ce fut le début de la fin. En quelques années, plus de 120 millions de migrants en provenance de pays arabes et africains envahirent l’Europe sous la protection de ce pacte “non contraignant, qui le devint naturellement juridiquement à la vitesse de l’éclair.

Les USA, l’Australie, le Chili, l’Estonie, la Hongrie, l’Italie, la République tchèque, la République dominicaine, la Lettonie, la Pologne, la Slovaquie, la Slovénie, la Suisse reconnurent le danger à temps et se retirèrent, refusant d’approuver ce pacte de la trahison et de la soumission.

Les citoyens allemands comprirent alors rapidement ce qui se passait et ils furent nombreux à manifester leur opposition. Les élections européennes de 2019 portèrent un coup dur aux partis au pouvoir. Les partis dits populistes l’emportèrent. Mais les vieux partis réagirent, car ils ne pouvaient pas laisser le pouvoir aux affreux populistes, à la peste brune, alors ils étendirent le droit de vote à tous les migrants lors des élections générales de 2021. Après tout, ces migrants devaient leur être reconnaissants pour leur avoir offert des mosquées, des maisons, des allocations sociales à vie et même justifié les viols de nos fillettes, de nos adolescentes, de nos femmes par respect des traditions barbares des peuples venus d’ailleurs. Les pauvres “Goldstück” ils n’avaient pas les codes pour comprendre que le viol en Occident était un délit. 

Cependant, ils furent pris à leur propre piège. Les migrants fondèrent leur propre parti : l’IPD (le Parti islamique d’Allemagne). Cette prise de pouvoir par les musulmans fut rendue possible grâce aux 20 millions de musulmans vivant en Allemagne depuis plusieurs décennies qui apprirent à ruser et à duper les vieux partis du Bundestag, la police et la sécurité de l’Etat. Et grâce aux 50 millions de migrants, qui inondèrent l’Allemagne en trois ans, le résultat des élections fut totalement différent de celui espéré par les traîtres au pays. Le Parti islamique d’Allemagne recueillit 60 % des votes et devint ainsi le premier parti du gouvernement. Le rêve des mahométans s’était enfin réalisé. Une ère de justice, d’ordre, de pax islamica allait apporter joie et félicité à ce pays grâce aux bienfaisantes lumières de l’islam. L’Age d’Or d’al Alemania allait commencer.

Quelques mois plus tard, le système juridique allemand fut aboli et la loi d’Allah, la charia introduite. 

La persécution des non-musulmans, l’oppression et l’asservissement des Chrétiens, des Juifs et autres groupes minoritaires devinrent monnaie courante. 

Tous les jours fériés, chrétiens et autres furent supprimés. Les jours fériés islamiques furent instaurés, les cloches de nos églises réduites au silence, puis les bâtiments en cendres. Par contre, la voix monotone du muezzin appelant les fidèles à la prière cinq fois par jour allait désormais résonner tristement tel le son du glas, le glas de notre bonheur à jamais éteint. 

Plus de 20 millions d’Allemands perdirent leur vie en quelques années. Quiconque le pouvait s’enfuyait avec sa famille en Pologne, en Hongrie ou en République tchèque. De nombreux Allemands, Juifs et Chrétiens, qui échappèrent à la mort, y trouvèrent refuge. 

Lorsque la situation en Allemagne, en France et en Espagne s’aggrava, ces pays accueillants renforcèrent leurs frontières avec l’Allemagne. 

Sous la gouvernance du parti islamique allemand, le pays déclina rapidement. 

Aujourd’hui, à peine 14 ans après les élections de 2021, ce pays ressemble aux pays musulmans dont sont originaires les “nouveaux Allemands” : appauvri, déchiré, ensanglanté par des luttes tribales. 

Des clans et des groupes islamistes sillonnent le pays à la recherche de pouvoir et de prospérité et sèment mort et désolation sur leur passage.

L’économie est complètement dévastée. Les systèmes sociaux se sont effondrés. La misère règne. Des villes et des villages jadis florissants, propres, sûrs, il ne reste plus rien, à l’exception des mosquées d’Allah gracieusement offertes jadis aux envahisseurs par les partisans du multiculturalisme à tout prix, même au prix de notre disparition. 

L’aveuglement de la population allemande, son obéissance grotesque, son ignorance totale, la diabolisation de toutes les voix dissidentes, avaient transformé un pilier de la démocratie scientifiquement éclairé en un pilier de sa propre destruction. 

« Un pays dans lequel il fait bon vivre” avait déclaré l’ancienne chancelière, fière de son œuvre. Personne ne sait où elle vit maintenant, ni même si elle est encore en vie. En 2021, après les élections dévastatrices, de nombreux politiciens, responsables de cette catastrophe, disparurent soudainement du pays … 

Des millions de citoyens allemands n’eurent pas cette chance. Ceux qui ne réussirent pas à quitter le pays furent victimes de la brutalité des nouveaux maîtres, qui prirent possession au nom d’Allah de ce qui fut autrefois leur “Heimat”… 

Une vision bien cauchemardesque du futur! Reste à espérer qu’elle demeurera une fiction!

Dans cette nouvelle Allemagne, où il fait si bon vivre selon Mutti Merkel, trois femmes ont été grièvement blessées à l’arme blanche jeudi soir dans le centre-ville de Nuremberg pas très loin du Marché de Noël. L’auteur de ces agressions sauvages est à ce jour toujours dans la nature, malgré la chasse à l’homme en cours. Est-ce un misogyne, un déséquilibré, un fou furieux? La police s’interroge sur les motifs de l’agresseur… Noël, fête chrétienne viscéralement honnie par les pieux fidèles d’une certaine religion d’amour, de tolérance, de paix, doit disparaître et ils s’y emploient en distillant la peur dans le cœur des infidèles.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.


Sources :

“Die beste Kanzlerin, die der IS je hatte.” PI.News

«The Day After Marrakesch: Wenn das Lachen gefriert …» von Peter Bartels – PI.News

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz