Quantcast
FLASH
[06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  |  Le Premier ministre irakien déclare qu’il remet sa démission au Parlement  |  [28/11/2019] La Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec #Israël, qu’elle avait rompues en 2009 sous la direction du président de gauche Evo Morales, qui estimait qu’Israël n’avait pas le droit de se défendre contre les tirs de roquettes depuis #Gaza  |  La Reine d’Angleterre envisage d’abdiquer du trône d’ici 18 mois  |  [27/11/2019] Effet #Trump: Le PIB américain a augmenté de 2,1% au 3ème trimestre, plus que prévu  |  [26/11/2019] Le Hamas, le Fatah, l’OLP ont organisé une « journée de rage » en réponse à la décision américaine de soutenir les communautés juives en Judée et en Samarie. Entre 200 et 500 terroristes ont assisté à chaque émeute  |  L’Etat d’urgence de la Maison-Blanche a été décrété, puis rapidement levé, à la suite d’une « violation de l’espace aérien »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 décembre 2018

La raison de leur colère? Le Pacte de Marrakech que la France va ratifier le 19 décembre à l’ONU.

Le Pacte de Marrakech, qui doit être ratifié par les chefs d’Etat le 19 décembre lors de l’Assemblée générale des Nations unies, provoque la colère des partis d’extrême droite et de droite, de certains gilets jaunes, mais aussi de hauts gradés militaires qui accusent Emmanuel Macron de « trahison ». Des critiques qui agacent fortement au ministère des Armées, rapporte L’Opinion ce lundi 17.

En ratifiant le texte onusien, Emmanuel Macron céderait « un nouveau pan de la souveraineté nationale », prendrait le « risque d’un appel d’air migratoire coûteux », mais aussi et surtout se rendrait « coupable d’un déni de démocratie voire trahison à l’égard de la nation ».

Voilà ce dont s’indignent l’auteur et les signataires de la lettre ouverte publiée le 10 décembre sur le site des Volontaires pour la France, qui se présente comme une association dont l’une des missions est de « défendre l’identité nationale et de lutter contre l’islamisation du pays ». L’association, que L’Opinion présente comme « de droite radicale », compte notamment parmi ses « volontaires d’honneur » Renaud Camus, auteur de la théorie du « grand remplacement. »

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Vous ne pouvez pas décider seul d’effacer nos repères civilisationnels et nous priver de notre patrie charnelle. Nous vous demandons donc de surseoir à la signature de ce pacte et d’appeler par voie de référendum les Français à se prononcer sur ce document. Vous êtes comptable devant les Français de vos actions. Votre élection ne constitue pas un blanc seing », peut-on lire sur le site, qui publie également une pétition.

Un écart au devoir de réserve des militaires

Le texte, écrit par le général Antoine Martinez, également président de l’association, a été signé 13 autres personnalités, dont l’ancien ministre de la Défense Charles Millon, 10 généraux, un amiral et un colonel. Or, comme le précise L’Opinion, tous les signataires, à l’exception d’un seul, sont membres de la 2e section, c’est-à-dire qu’ils ne sont plus actifs au sein de l’armée, mais restent mobilisables.

Et à ce titre, ils sont donc toujours soumis au devoir de réserve qui incombe à tous les militaires, comme l’a fermement rappelé le cabinet de la ministre des Armées, contacté par le journal.

« Ces propos sont inadmissibles et indignes. Les généraux 2S qui ont signé ce texte sortent du devoir de réserve auquel ils sont soumis.(…) En dérogeant à leurs devoirs, ils sapent ce qui les a conduits aux responsabilités du haut desquelles ils donnent aujourd’hui des leçons. Ce faisant ils ne répondent pas à leurs obligations statutaires et s’exposent de ce fait à des sanctions disciplinaires, dont nous apprécierons l’opportunité dans les jours à venir », a fait savoir le ministère.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Source : Huffingtonpost

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz