FLASH
[20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 20 décembre 2018

Alors qu’une grande partie de la population catholique mondiale s’est déplacée vers l’Amérique latine, l’Afrique et l’Asie, l’Église catholique reste étroitement liée à l’Europe.

Le siège de l’église se trouve dans la Cité du Vatican à Rome (elle-même un Etat européen) et une pluralité de cardinaux de l’institution (42%) sont encore originaires d’Europe. De plus, les catholiques sont le groupe religieux le plus important dans plusieurs des pays les plus peuplés du continent, y compris la France, l’Allemagne, l’Italie, la Pologne et l’Espagne, selon une analyse des enquêtes récentes du Pew Research Center dans 34 pays européens. (1)

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Voici cinq faits sur les catholiques en Europe :

1 L’Europe était autrefois le foyer de la plupart des catholiques du monde

Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

  • En 1910, 65% de tous les catholiques vivaient sur le continent.
  • Un siècle plus tard, en 2010, la part des catholiques du monde vivant en Europe est tombée à 24%.
  • L’Amérique latine accueille aujourd’hui plus de catholiques (39%) que l’Europe ou toute autre région, avec des parts importantes également en Afrique subsaharienne (16%) et dans la région Asie-Pacifique (12%).

2 Le sud et le centre de l’Europe comptent la plus forte proportion de catholiques

  • Au moins trois quarts des adultes en Pologne (87%), en Italie (78%) et au Portugal (77%) s’identifient comme catholiques, ainsi que la majorité en Espagne (60%) et en Hongrie (56%).
  • Exceptions : L’Irlande est catholique à 72% et 75% des Lituaniens sont catholiques.
  • Il y a aussi d’importantes populations catholiques dispersées dans le reste du continent, y compris au Royaume-Uni et aux Pays-Bas (19% chacun), ainsi qu’en Ukraine (10%). (La plupart des catholiques ukrainiens s’identifient à l’Église gréco-catholique ukrainienne, une Église de rite oriental qui adhère à certaines traditions du christianisme orthodoxe mais qui est en pleine communion avec le Vatican).

3 Les catholiques des pays d’Europe centrale et orientale sont plus religieux

  • Les catholiques d’Europe centrale et orientale sont plus susceptibles de dire qu’ils vont à l’église tous les mois (44% contre 33%),
  • Ils prient tous les jours (36% contre 13%),
  • Ils considèrent la religion très importante dans leur vie (31% contre 13%),
  • Ils croient en Dieu (91% contre 80%).
  • Une majorité de catholiques en Ukraine (56%) disent prier au moins une fois par jour, alors qu’environ un catholique sur dix en France (9%) dit la même chose.
  • Cette division Est-Ouest entre catholiques reflète une dynamique régionale plus large.

Dans l’ensemble, sur l’ensemble du continent, les habitants des pays d’Europe centrale et orientale, quelle que soit leur affiliation, ont tendance à être plus religieux que les habitants d’Europe occidentale.

4 Les catholiques d’Europe centrale et orientale sont plus conservateurs

  • Dans tous les pays d’Europe de l’Ouest où il y a suffisamment de catholiques dans l’enquête aux fins d’analyse, la majorité des catholiques sont en faveur du mariage homosexuel légal, y compris aux Pays-Bas (92%) et en Belgique (83%), où la proportion est écrasante.
  • En revanche, la plupart des catholiques d’Europe centrale et orientale s’opposent au mariage homosexuel, y compris neuf sur dix en Ukraine et en Bosnie.
  • Les catholiques d’Europe centrale et orientale sont plus enclins à favoriser l’avortement légal que le mariage homosexuel.
  • Le soutien à l’avortement légal est encore nettement inférieur à celui des catholiques d’Europe occidentale (médiane de 47% contre 71%).

5 Les catholiques d’Europe occidentale acceptent mieux les musulmans

  • Au moins la moitié des catholiques de la plupart des pays d’Europe occidentale disent qu’ils seraient prêts à accepter un musulman comme membre de leur famille.
  • 69% des catholiques espagnols et 57% des Suisses disent qu’ils accepteraient un musulman dans leur famille.
  • En revanche, beaucoup moins de catholiques d’Europe centrale et orientale disent qu’ils accepteraient un musulman comme membre de leur famille, dont 21% en Hongrie et 15% en Lettonie.
  • Une fois de plus, les différences régionales dans les attitudes catholiques à l’égard des musulmans reflètent une plus grande division Est-Ouest en Europe.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

(1) Pew Forum

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz