Quantcast
FLASH
[17/07/2019] Sondage @YouGov: 90 % des Républicains approuvent les tweets de @realDonaldTrump disant aux 4 Démocrates qui n’aiment pas l’Amérique d’aller réparer leur pays de naissance  |  En plein délire TDS (#Trump derangement syndrome) Whoopi Goldberg compare les Démocrates qui attaquent Trump à des « patriotes debout face à la tyrannie » comme dans la guerre d’indépendance  |  Selon l’OMS, le virus Ebola du Congo est maintenant un problème mondial après qu’il ait été détecté dans une ville de 2 millions d’habitants  |  Le GoFundMe d’Andy Ngo (journaliste tabassé par des Antifas) atteint 200 000 dollars  |  [16/07/2019] 10 marins turcs ont été pris en otage au large des côtes du Nigeria  |  [14/07/2019] L’aviation militaire aérienne israélienne serait en opération entre le Liban et la frontière avec la Syrie  |  Paris: violences sur les Champs-Élysées. Les forces de l’ordre semblent en difficulté face aux casseurs – qui sont toujours les mêmes genre de racailles  |  #Trump dépasse Reagan ! 94 % de popularité au sein du Parti républicain, un record historique. Ronald Reagan était de 87 %  |  [13/07/2019] Médias : « Alex Acosta doit démissionner! ». Acosta a démissionné. Médias : « il n’y a pas de Latinos dans l’Administration #Trump! »  |  [12/07/2019] Nihiliste. Miley Cyrus dit qu’elle n’aura pas d’enfants parce que « la terre est en colère »  |  Les Démocrates ont mis sur Twitter une photo d’enfants migrants en cage pour tenter de blâmer Trump sur la crise frontalière. Problème : la photo a été prise sous l’administration Obama-Biden !  |  [08/07/2019] Alerte danger Iran: Les forces navales de la coalition ont déjoué une tentative d’attaque contre un navire commercial en mer Rouge par un groupe Houthi financé par l’Iran  |  [07/07/2019] Le premier candidat gay à la présidence tunisienne, Mounir Baatour, a déclaré: «Je vous ai dit que la normalisation [avec Israël] n’était pas une trahison. La normalisation est dans l’intérêt de la Tunisie en termes d’économie et de relations internationales  |  Sondages de sortie des urnes en Grèce : le parti conservateur de la nouvelle démocratie remportera 40 % des suffrages, battant l’extrême gauche de Tsipras  |  [05/07/2019] L’Iran menace de saisir un pétrolier britannique après que les Royal Marines aient saisi un pétrolier iranien transportant du pétrole vers la Syrie  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Piotr Stammers le 20 décembre 2018

Progressivement, sans doute parce que la France a longtemps été considérée à l’étranger comme le symbole de la qualité de la vie, le monde est choqué d’observer la dégradation rapide du pays des droits de l’homme où il faisait si bon vivre.

Le nouveau président du Brésil Jair Bolsonaro a lui aussi remarqué le brutal changement que les efforts des médias pour nier les faits et imposer une réalité alternative n’a pas plus réussi à convaincre à l’étranger qu’en France, et a déclaré : « à cause des migrants, c’est devenu insupportable de vivre dans certains endroits de France ».

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

« Tout le monde sait ce qui se passe en France. C’est simplement insupportable de vivre dans certains endroits », a déclaré le chef de l’Etat mardi dernier en direct sur Facebook.

« L’intolérance [des migrants] a tendance à continuer d’augmenter. Ceux qui sont allés là-bas, le peuple français les a accueillis de la meilleure façon possible.

Mais vous savez comment sont ces gens-là [en référence aux musulmans], ils ont quelque chose en eux, ils n’abandonnent pas leurs racines et veulent faire valoir leur culture, leurs droits acquis et leurs privilèges.

La France souffre à cause de ça, une partie de la population, une partie de l’armée, une partie des institutions commencent à se plaindre de ça. Nous ne voulons pas de ça pour le Brésil », a conclu le président.

Rejet du pacte de Marrakech

Jair Bolsonaro a également déclaré que son futur gouvernement « dénoncera et révoquera » le Pacte mondial sur les migrations de l’ONU, signé par le gouvernement sortant à Marrakech.

« Malheureusement, le ministre actuel des Affaires étrangères a signé le pacte. Nous ne sommes pas contre les migrants, mais nous devons avoir des critères très rigoureux pour entrer au Brésil. Nous allons dénoncer et révoquer ce pacte sur l’immigration », a-t-il dit.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Piotr Stammers pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz