Publié par Guy Millière le 20 décembre 2018
Dov Zerah

Radio J était en difficulté financière, comme une autre des radios juives françaises, Judaïques FM. Marc Eisenberg, dont tout indique que c’est un homme de qualité, les a reprises et a épongé leurs dettes, ce qui est un geste noble et droit de sa part.

Il a choisi pour diriger Radio J un homme que je ne connais pas (je sais qu’il a été de façon éphémère à la tête du Consistoire, avant Joël Mergui, pour qui j’ai beaucoup d’amitié), Dov Zerah.

Je ne connais pas Dov Zerah, non, mais si j’en juge par une décision qu’il vient de prendre, il peut adopter un comportement inacceptable.

L’Union du Patronat Juif de France, que dirige l’excellent et courageux Claude Barrouch avait, sur Radio J, une émission hebdomadaire. Dov Zerah vient de la supprimer. Sèchement. Par lettre recommandée.

Il semblerait que ce qui est en question est le ton de l’UPJF, qui semble déplaire à certains.

Dreuz a besoin de votre soutien financier. Cliquez sur : Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

L’UPJF mène depuis des années une action digne d’éloges pour lutter contre l’antisémitisme et le fait avec une détermination et une pugnacité remarquables.

L’UPJF défend Israël avec la même détermination et la même pugnacité.

L’UPJF n’hésite pas à critiquer le gouvernement français lorsqu’il prend des positions critiquables concernant l’antisémitisme et concernant Israël, ce qui, hélas, arrive souvent.

L’UPJF est dépourvue de tout comportement courtisan et est imprégnée de ce qui peut se résumer en un seul mot : droiture.

Décider d’imposer le silence radiophonique à l’UPJF est absolument scandaleux.

Flotte derrière la décision de Dov Zerah un parfum liberticide absolument nauséabond.

Cette décision est un coup très grave porté contre la communauté juive française, et que le coup ait été porté par un membre de la communauté juive française elle-même est particulièrement révoltant.

Ce coup affaiblit le combat contre l’antisémitisme en un temps où l’antisémitisme remonte et gagne en puissance. Il affaiblit la défense d’Israël en un temps où Israël aurait plus besoin que jamais d’être soutenu.

L’UPJF devait organiser en février un grand colloque à Paris sur le danger représenté par la République islamique d’Iran. Ce colloque devra être reporté.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

L’organisation de ce colloque et la volonté de certains que ce colloque n’ait pas lieu sont-elles pour quelque chose dans le mauvais coup porté à l’UPJF ? Le gouvernement français, on le sait, est en faveur du maintien de relations commerciales avec l’Iran, et fait peu de cas de l’antisémitisme aux accents génocidaires d’Hassan Rouhani et de Ali Khamenei.

Y a-t-il derrière tout cela une volonté de reprise en main de Radio J, destinée à en faire une radio aseptisée et politiquement correcte ? S’agit-il du début d’une purge ?

La plus grande vigilance s’impose.

Une pétition de soutien à l’UPJF et de demandes d’explications a été mise en ligne. Je l’ai signée. J’invite tous ceux qui me lisent à la signer eux aussi et à soutenir l’UPJF de toutes les façons possibles.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

La pétition : https://www.change.org/p/l-upjf-r%C3%A9tablir-la-libert%C3%A9-d-expression-sur-radio-j-la-radio-de-la-communaut%C3%A9-juive

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

21
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz